BFMTV

Miley Cyrus évoque son statut de privilégiée face au virus: "Je n'ai aucune idée de ce que c'est de vivre cette pandémie"

Miley Cyrus

Miley Cyrus - AFP

La chanteuse américaine reconnaît que face à cette pandémie mondiale, sa situation de femme célèbre est "si rare que ça semble presque mal d'en parler."

La crise du coronavirus, et les moyens de chacun pour s'en prémunir, ont mis les disparités sociales en évidence. Un constat que partage Miley Cyrus: dans une interview accordée au Wall Street Journal, la chanteuse de Wrecking Ball reconnaît les privilèges dont elle bénéficie, en tant que célébrité, face à cette pandémie mondiale:

"Mon cas est si rare que ça semble presque mal d'en parler", explique-t-elle, comme le rapporte Harper's Bazar. "Ce que je traverse, ce n'est pas le Covid-19. Ma vie a été mise sur pause, mais en réalité je n'ai aucune idée de ce que c'est de vivre cette pandémie. Je vis dans le confort de mon domicile, je suis en capacité de mettre de la nourriture sur ma table et financièrement, je suis stable. Ce n'est pas la même histoire pour beaucoup de gens."

"Il n'y a pas de comparaison possible"

Confinée à Los Angeles avec son compagnon Cody Simpson, Miley Cyrus a mis en place un rendez-vous régulier sur son compte Instagram, intitulé Bright Minded. Elle y discute en live et en visioconférence avec des célébrités, des membres du personnel soignant ou des proches et évoque avec eux la crise sanitaire mondiale. 

"Je suis certaine que les hésitations des gens à participer au programme venaient grande partie du fait que ça semble presque mal, pour les célébrités, de partager leur expérience", explique-t-elle. "Parce qu'il n'y a pas de comparaison possible."
Benjamin Pierret