BFMTV

Mike Horn est "à bout de forces", mais décidé à finir son expédition

Mike Horn

Mike Horn - Capture d'écran Instagram

Dans un message audio, l'aventurier indique que son co-équipier et lui ont perdu beaucoup de poids et sont très affaiblis.

Mike Horn refuse de baisser les bras - et de perdre son optimisme. L'aventurier, qui traverse actuellement l'océan Arctique avec son acolyte Borge Ousland, a donné des nouvelles à ses fans. Dans un message transmis à ses proches et diffusé par le Parisien, l'explorateur reconnaît que son co-équipier et lui sont "à bout de forces", mais qu'il est bien décidé à finir son expédition. 

L'expédition la plus dure

Vendredi dernier, sa fille Annika confiait au Parisien être inquiète pour son père, "dans un état de fatigue physique extrême". Elle indiquait que Mike Horn, qui était tombé dans l'eau glacée "jusqu'au niveau du bassin", avait "un début" de gelures aux orteils et au nez, et que les vivres commençaient à manquer. Un plan d'urgence pour venir les évacuer était alors envisagé. 

"On est environ à 550km du Pôle Nord. Les conditions n'étaient pas favorables pour cette expédition. C'est la nuit complète 24 heures sur 24, avec des températures extrêmement froides. C'est l'expédition la plus dure que j'ai jamais réalisé", a confié Mike Horn.

"On a des petites gelures"

L'aventurier précise dans son message qu'avec Borge Ousland ils ont "perdu beaucoup de poids", et sont "devenus faibles". "Et même s'il ne reste pas beaucoup de nourriture, on en a suffisamment pour arriver au bout, mais ça va être un peu limite, a-t-il expliqué.

"On est au bout de nos forces, on a des petites gelures, mais rien qui nous empêche d'avancer. Dans une dizaine de jours, j'espère rentrer à la maison et puis me réchauffer", a-t-il conclut. 
Nawal Bonnefoy