BFMTV

Marilyn Manson: la tuerie de Columbine a "mis fin à ma carrière"

Marylin Manson affirme que la tuerie de Columbine a fragilisé sa carrière.

Marylin Manson affirme que la tuerie de Columbine a fragilisé sa carrière. - AFP

Invité au festival Cannes Lions, Marilyn Manson est revenu sur la tuerie qui s’est déroulée au lycée américain de Columbine, en avril 1999. Le chanteur l’assure, cet événement a eu un effet néfaste sur sa carrière.

La tuerie de Columbine, drame qui a profondément marqué les Etats-Unis et qui a été adapté à l'écran avec Elephant, récompensé en 2003 au Festival de Cannes, pourrait avoir jouer un rôle décisif dans la carrière de Marilyn Manson. Le 20 avril 1999, deux lycéens ouvrent le feu, tuant douze de leurs camarades ainsi qu’un professeur, avant de retourner leurs armes contre eux.

Après le massacre, le chanteur Marilyn Manson avait été pointé du doigt, accusé d’avoir inspiré les tireurs Eric Harris et Dylan Klebold, alors âgés de 18 et 17 ans. Ces derniers étaient, selon des étudiants, fans de lui.

Bouc-émissaire de mouvements politiques et religieux

Interviewé à l’occasion du festival Cannes Lions qui se déroule actuellement dans le sud de la France, l’artiste est revenu sur ces rumeurs et leurs conséquences, comme le rapporte le HuffingtonPost. Selon Manson, il ne fait aucun doute que la polémique faisant l’amalgame entre sa musique et cette tuerie, menée par des mouvements politiques et religieux, a fragilisé son parcours artistique. "Columbine a vraiment mis fin à ma carrière, à tel point que les casinos et les établissements ont refusé de réserver mes spectacles", raconte-t-il seize ans après. "Non seulement je n'avais rien fait, mais ils n'étaient pas non plus fans de moi", ajoute-t-il, pointant du doigt l’injustice dont il estime avoir été victime.

Deux ans après les faits, alors que le chanteur devait se produire à Denver (ville située à une quinzaine de kilomètres de la tuerie), une manifestation organisée par des citoyens avait tout mis en œuvre afin d’empêcher le concert. Manson était alors accusé de faire l’apologie de la violence, de la haine et de la consommation à la drogue.

En 2002, la star témoigne dans le documentaire Bowling for Columbine, qui revient sur le massacre. Alors que le réalisateur Michael Moore demande à Marilyn Manson ce qu’il dirait aux deux lycéens s’ils étaient encore vivants, ce dernier répond : "Je ne leur dirais pas un seul mot. J'écouterais ce qu'ils ont à dire, ce que personne n'a fait". 

A la conquête de nouveaux fans

Depuis, le sombre rockeur est bien décidé à faire son grand retour. Son but? Conquérir un nouveau public. "Beaucoup de gens disent qu'ils veulent plaire à leurs fans, mais moi, je veux de nouveaux fans. Je veux que les gens qui ne m'aimaient pas auparavant se mettent à écouter ma musique", a-t-il déclaré avant de confier qu’il était inquiet à l’idée que sa musique puisse occulter son image.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV