BFMTV

Luke Perry: Hollywood pleure la mort de l'acteur de Beverly Hills et Riverdale

Luke Perry

Luke Perry - Sam Wasson - Getty Images North Images - AFP

Leonado DiCaprio, Alyssa Milano, Ian Ziering... Les stars ont rendu hommage à Luke Perry, mort à l'âge de 52 ans.

Luke Perry, l'immortel interprète de Dylan McKay dans Beverly Hills, est mort lundi à 52 ans des suites d'un AVC, laissant en deuil de nombreux fans. A Hollywood, depuis l'annonce de sa disparition, les hommages se multiplient. Ses co-stars de la série culte des années 1990 ont évoqué avec émotion sa mémoire sur les réseaux sociaux.

Ian Ziering, qui incarnait Steve Sanders dans Beverly Hills, a évoqué sur Instagram leurs "souvenirs heureux partagés au cours des trente dernières années", avant d'ajouter: "Dieu, garde lui une place près de toi, il le mérite". Joss Whedon, qui a écrit le film Buffy, tueuse de Vampires (1992), dans lequel Luke Perry a joué, s'est souvenu d'un homme "drôle, dévoué et toujours courtois": "il n'aurait pas dû partir", a-t-il ajouté. 

"Je ne comprends pas qu'il soit parti"

"Mon cœur est brisé. Tu vas tellement me manquer Luke Perry. J'envoie tout mon amour à ta famille", a ajouté l'actrice Molly Ringwald, qui a côtoyé la star sur le tournage de Riverdale. "Tu étais une âme si joyeuse et si vive. Tu nous manqueras, mais ton héritage perdurera. Repose en paix et en amour, ami", a déclaré de son côté le compte Twitter des scénaristes de la série pour ados, qui a décidé de suspendre son tournage pour lui rendre hommage. 

"Je ne comprends pas qu'il soit parti", a écrit dans un texte émouvant Alyssa Milano. "Son âme était si brillante. Son sourire. Son talent. Sa gentillesse. Il était toujours le plus cool. Repose avec les anges, mon doux Luke. Je ne t'oublierai jamais. 

Leonardo DiCaprio, qui a partagé avec lui l'affiche du prochain Tarantino Il était une fois à Hollywood, en salles le 14 août prochain, a indiqué sur Twitter: "Luke Perry était un artiste incroyablement talentueux et au grand cœur. Ce fut un honneur de pouvoir travailler avec lui."

Jérôme Lachasse