BFMTV

La famille de Prince accuse son médecin de lui avoir prescrit des médicaments mortels

Prince à Antwerp, le 8 novembre 2010

Prince à Antwerp, le 8 novembre 2010 - DIRK WAEM / BELGA / AFP

Pour la famille du Kid de Minneapolis, le médecin lui ayant prescrit des pilules anti-douleur est responsable de son décès.

La famille de Prince accuse. A en croire les informations du site américain TMZ qui s'est procuré la plainte, les héritiers du Kid de Minneapolis ont assigné en justice le médecin du défunt chanteur, qu'ils accusent d'avoir prescrit des pilules anti-douleur, responsables de son décès.

La famille affirme que le docteur Michael Schulenberg n'aurait ni diagnostiqué, ni traité correctement la dépendance de Prince. Une erreur professionnelle qui, selon les héritiers du chanteur, aurait causé sa mort en avril 2016 d'une overdose d'opiacés.

Le médecin vu au domicile du chanteur

Une plainte avait d'ailleurs été déposée en avril dernier contre l'hôpital de l'Illinois qui avait soigné Prince, alors victime d'une première overdose, une semaine avant sa mort. Dans ces nouveaux documents judiciaires que s'est procuré TMZ, le médecin est lui aussi dans le viseur des héritiers de Prince.

Le tabloïd américain explique avoir découvert que plusieurs prescriptions avaient été faites à l'interprète de Purple Rain, quelques jours avant sa mort. Le médecin a lui aussi été aperçu à son domicile, la nuit précédant son overdose mortelle.

L.V.