BFMTV

Julie Gayet continue son engagement politique au cinéma

La comédienne revient sur le devant de la scène avec le film La fille du patron dont elle est la coproductrice.

Plus en retrait depuis les révélations sur sa vie privée, Julie Gayet n'en reste pas moins active dans son métier. Après un passage remarquée dans la série 10% sur France 2, la comédienne revient sur le devant de la scène avec le film La fille du patron dont elle productrice.

Ce long-métrage réalisé par Olivier Loustau donne la parole au monde ouvrier et suit la rencontre entre Vital, un chef d'atelier d'une usine textile, et Alix, une jeune femme chargée de réaliser une étude dans l'entreprise de son père sous couvert d'anonymat. Du cinéma engagé dont l'objectif pour Julie Gayet tient en un mot: "le réel". Au micro de BFMTV, celle-ci confie: "Ce n'est pas parce qu'ils sont ouvriers qu'ils font la gueule toute la journée. Au contraire, il y a de la solidarité entre eux."

"J'ai trouvé cela comme une obligation, une nécessité"

De son travail sur ce film naîtra même un documentaire. En effet, en juin 2014, alors que le tournage de La fille du patron commence dans l'usine Bel Maille à Riorges dans le département de la Loire, Julie Gayet découvre que l'établissement est menacé de fermeture. Avec son associé, elle décide alors de produire un documentaire sur cet événement.

"C'était tellement bouleversant, se souvient Julie Gayet. On ne pouvait pas ne rien faire. C'était une manière de donner la parole aux ouvriers pour qu'ils puissent avoir un espace pour s'exprimer. J'ai trouvé cela comme une obligation, une nécessité"

Une façon discrète pour celle qui a soutenu les candidats socialistes aux deux dernières élections présidentielles, Ségolène Royal et François Hollande, de poursuivre dans l'ombre son engagement politique.

F.M. avec Claire Fleury et Lola Stern