BFMTV

Jennifer Aniston règle ses comptes avec la presse people

Jennifer Aniston et son mari Justin Theroux, en janvier 2016.

Jennifer Aniston et son mari Justin Theroux, en janvier 2016. - Mark Davis - Getty Images North America - AFP

Jennifer Aniston s'est fendue d'une tribune dans le Huffington Post pour fustiger les nombreuses rumeurs de grossesse et autres attaques sur son physique véhiculées dans la presse people.

"Pour information, je ne suis pas enceinte, j'en ai juste assez". Jennifer Aniston en a assez d'être scrutée par la presse à scandale, qui lui prête une grossesse dès qu'elle sort de table. Pour mettre les choses au point, l'actrice a donc signé une tribune dans le Huffington Post mardi. Une tribune en forme de manifeste féministe.

"Nous existons avec ou sans compagnon, avec ou sans enfant". "Je ne suis pas à la poursuite de la maternité parce que je me sens incomplète, comme la culture de l'info people veut nous le faire croire. Je leur en veux de me faire me sentir 'moins que' parce que mon corps change et/ou parce que j'ai mangé un burger au déjeuner et été photographiée sous un angle moins flatteur et suis du coup considérée soit comme étant 'enceinte', soit comme étant 'grosse'. Sans parler des situations terriblement gênantes, quand des amis me félicitent pour cette grossesse fictionnelle, ou des collègues, ou des étrangers, parfois une douzaine de fois par jour".

"J'en ai assez d'être scrutée"

Cette mise au point intervient après la publication d'une série de photos de paparazzis, dans la presse tabloïd où l'actrice apparaissait en maillot de bain. Le Daily Mail, notamment, s'interrogeait sur une éventuelle grossesse.

"J'en ai assez des pressions sur l'apparence physique, d'être scrutée sans arrêt, sous prétexte de 'journalisme'", s'agace l'actrice. "Les derniers mois m'ont particulièrement éclairée sur la façon dont on définit les femmes en fonction de leur statut marital et de leur maternité".
M. R.