BFMTV

Jean Imbert annonce la disparition de sa grand-mère, avec qui il avait ouvert le restaurant "Mamie"

Jean Imbert et sa grand-mère.

Jean Imbert et sa grand-mère. - Jean Imbert - Instagram - Montage BFMTV.com

Le chef a publié vendredi sur Instagram un message annonçant la disparition de sa grand-mère, dont il était très proche.

"Quelle tristesse aujourd'hui, mais aussi quelle joie d'avoir vécu près de toi", a écrit Jean Imbert sur Instagram, pour annoncer la disparition de sa grand-mère, Nicole Imbert, le 1er janvier. Ensemble, ils avaient ouvert le restaurant Mamie en 2019, et publié un livre intitulé Merci Mamie pour les recettes.

Le jeune chef a publié une série de photos de sa chère grand-mère - leur complicité était évidente - et un long message évoquant comment son aïeule a été à l'origine de sa vocation.

"Je sais que je suis devenu cuisinier grâce à toi, personne ne faisait ce métier dans la famille, mais pour toi, la Cuisine ce n'était pas un métier, mais ton ADN", écrit-il.

"Rien n'allait à part ta magie"

Il raconte avec tendresse les conditions baroques dans lesquelles sa grand-mère a passé sa vie à cuisiner, "une vie à cuisiner toute seule dans ta petite cuisine, avec toutes tes casseroles cabossées, par des décennies de sauces et de rôtis. (...) Rien n'allait dans ta cuisine, tout était cassé, les assiettes ébréchées, les torchons moitié propres, moitié sales, pas de couteau qui coupe, pas de balance, les plaques qui marchent une fois sur deux, rien n'allait à part ta magie".

Jean Imbert avait ouvert "Mamie" début 2019, "une évidence, un rêve d’enfant", pour rendre hommage à la cuisine de sa grand-mère et proposer des "plats d'enfance revisités".

De nombreuses personnalités ont publié des messages de condoléances sur Instagram, des chefs Stéphanie Le Quellec et Guillaume Gomez, à l'animateur Nikos Aliagas, en passant par l'athlète Martin Fourcade, l'artiste américain Pharrell Williams, qui ouvert avec Jean Imbert le restaurant ToShare à St-Tropez, ou encore le photographe JR, le mannequin Caroline de Maigret et le musicien Woodkid.

Magali Rangin