BFMTV

Jacques Higelin: pluie d'hommages après sa mort

Jacques Higelin en août 2007

Jacques Higelin en août 2007 - Thomas Coex - AFP

De Nagui à Jean-Louis Aubert en passant par Emmanuel Macron, les célébrités et personnalités du monde de la culture n'ont pas manqué de saluer la mémoire du chanteur, mort vendredi.

De nombreuses personnalités ont réagi à la disparition du chanteur Jacques Higelin, mort vendredi à l'âge de 77 ans. Parmi elles, l'animateur Nagui, qui a exprimé sa "profonde tristesse" et eu une pensée pour les enfants de l'artiste, ainsi que Stéphane Guillon, Maurane et Nicolas Sirkis.

"La quintessence de la chanson française"

Le comédien François Morel a confié sur RTL qu'il aimait "son insolence, sa fantaisie, sa générosité inouïe".

"J'ai le souvenir d'avoir vu un concert à Châteauroux. J'étais venu avec mon fils qui avait une quinzaine d'années, ça n'était pas forcément le genre de musique qu'il écoutait mais je me souviens de comment il était reparti, complètement enthousiasmé par un concert qui avait duré des heures", a-t-il raconté. "Il y avait des moments qui étaient très rock'n'roll mais pendant une heure, après il faisait des ballades françaises d'une délicatesse inouïe. C'était la quintessence de la chanson française. Il allait à chaque fois très loin, il était magnifique sur scène".

C'est également sur RTL que le rockeur Jean-Louis Aubert a honoré le mémoire de Jacques Higelin.

"Jacques Higelin est notre géniteur. Tout jeune quand je n'avais pas de groupe, on s'est collé à lui. On habitait tous ensemble. C'était une mise au monde. Il se dirigeait vers le rock mais il chantait en français", a-t-il dit.

"L'ivresse des mots"

Les politiques ont également eu une pensée pour le chanteur. Parmi eux, Jack Lang, qui a déclaré à l'AFP:

"C'était un ami et un militant humaniste et généreux. Lors des premières fêtes de la Musique, il m'a souvent accompagné, et avec une énergie inépuisable, il nous entraînait dans le tourbillon ténébreux de son amour du chant et de la fête. Il nous amenait jusqu'au bout de la nuit, il sautait, il jouait, il exultait. Il nous faisait vivre en somme. Jacques Higelin était un poète. Il avait l'ivresse des mots (...) Nous ne verrons plus son regard hypnotique et décalé sur le monde mais son répertoire magique et puissant restera et continuera d'inspirer les talents de demain". 

Le président de la République Emmanuel Macron a salué, dans un communiqué, un "poète de la chanson française".

"Véritable bête de scène, il avait du mal à la quitter. Lui qui parlait en chantant, chantait en parlant, lui qui aimait crier et susurrer ses paroles, réciter et déclamer des textes, n’aimait rien moins que se taire", peut-on lire. "20 albums, plus de 200 chansons et des centaines de concerts ont scandé son demi-siècle de carrière. Auteur, compositeur, interprète, il était un artiste intégral, un style, une silhouette, une voix, une indignation sensible."

François Bayrou, le Premier ministre Edouard Philippe ou encore Anne Hidalgo, dont l'artiste avait officiellement soutenu la candidature à la mairie de Paris, et Manuel Valls, ont quant à eux exprimé leurs hommages sur Twitter.

N.B.