BFMTV

Les ex-Téléphone parlent à BFMTV

Ils viennent d'annoncer une tournée prolongée qui s'achèvera au Stade de France. Les Insus cartonnent malgré une présence discrète dans les médias. BFMTV les a rencontrés.

Ce samedi-là aurait dû être une de leur dernière journée de répétition. Mais les Insus ont décidé de prolonger leur tournée. "On reprend la route l'été prochain", lance Jean-Louis Aubert d'un air gourmand. Ils n'ont pas eu besoin des télés ni des radios pour remplir les salles, depuis leur reformation. BFMTV a rencontré ces ex-Téléphone en pleine forme.

L'info qui les réjouit tout particulièrement, c'est l'épilogue de cette tournée: "On finit au Stade de France et pour nous c'est 'Waouh', c'est pour ça qu'on fait un peu de télé", rigole Jean-Louis Aubert entouré de ses acolytes de toujours, Richard Kolinka et Louis Bertignac. Plus un petit "nouveau", Aleksander Angelov, qui remplace Corine Marienneau à la basse. "Ca fait 30 ans qu'on ne s'est même pas téléphoné", révèle Louis Bertignac, revenant sur la brouille entre les membres du groupe mythique des années 1980 et l'absence de la bassiste "historique".

"Des musiciens qui ne s'entendent pas, c'est pas possible"

"Des musiciens qui ne s'écoutent pas, ça arrive parfois, il faut l'admettre, mais alors qui ne s'entendent pas c'est pas possible de partir en tournée", enfonce Jean-Louis Aubert. Cela n'a pas empêché le public de répondre présent. 650.000 spectateurs et bientôt un stade tout entier les applaudiront bientôt.

"On voulait y aller peinards... c'est raté", se remémore Jean-Louis Aubert, qui revient sur la nouvelle vie du groupe. Il ajoute: "Ca été empirique, en fait, on voulait faire un premier concert secret pour nous, et puis pour quelques personnes à Paris, pour des amis. Et puis ça na pas marché, et tout s'est emballé".

Cette nouvelle tournée, baptisée Dernier Appel, s'accompagnera de plusieurs concerts pendant les festivals de l'été 2017 et les places seront en vente le 21 novembre, selon un communiqué.

Hommage aux victimes du 13-Novembre

Samedi soir, au Zénith de Paris, le groupe se produisait 40 ans jour pour jour après le tout premier concert de Téléphone, le 12 novembre 1976. Ce concert était le dernier annoncé à ce jour d'une tournée de sept mois et 54 concerts à guichets fermés.

Pour ce dernier concert de 2016, les ex-Téléphone ont également évoqué les attentats du 13-Novembre, à la veille des commémorations de ces attaques, rendant hommage aux victimes avec un poème chanté.

M. R. avec Philippe Dufreigne