BFMTV

Héritage de Johnny: l'avocat de Laeticia Hallyday assure que le chanteur n'était pas "manipulé"

L'avocat de Laeticia Hallyday a publié ce jeudi un communiqué pour faire une mise au point dans l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday.

La riposte s'organise, du côté de Laeticia Hallyday. L'avocat de l'épouse de Johnny Hallyday vient de publier un communiqué en forme de mise au point sur l'affaire de l'héritage, qui oppose les deux premiers enfants du chanteur, David et Laura, à leur belle-mère.

Dans ce communiqué, l'avocat Me Ardavan Amir-Aslani entend "réagir fermement face à la vague de propos diffamatoires et de rumeurs nauséabondes qui se déversent sans relâche dans les médias."

Le rockeur Johnny Hallyday n'était pas "manipulé" et a "pris toutes les décisions concernant sa succession avec toutes ses facultés mentales et son libre-arbitre", a affirmé jeudi l'avocat.

"Abus de faiblesse"

L'avocat, qui représente Laeticia Hallyday, "n'exclut pas" de poursuivre en diffamation les personnes invoquant "un abus de faiblesse" du chanteur dans la rédaction de ses dernières volontés, ciblant notamment celles "qui n'étaient plus en relation" avec lui "depuis des années".

La chanteuse Sylvie Vartan, ex-femme de Johnny et mère de son fils David, a jugé impossible qu'il ait pu" renier son sang et son histoire" et déshérité "de son plein gré" ses deux premiers enfants.

Il "ne peut tolérer que celle qui fût l’épouse de Johnny Hallyday pendant 23 ans, celle qui avait toute sa confiance et qui doit assurer aujourd’hui l’avenir de leurs deux filles mineures, soit ainsi vilipendée et insultée, par des personnes qui ignorent absolument tout du fond de l’affaire".

Le 12 février dernier, deux mois après la mort du chanteur, Laura Smet et son frère David Hallyday ont annoncé leur volonté de contester le testament de leur père, qui selon eux, les déshérite.

Depuis, la succession du chanteur s'est transformée en bataille rangée entre les deux clans, d'un côté ceux qui soutiennent les deux premiers enfants de Johnny Hallyday et trouvent leur démarche légitime. De l'autre, les soutiens de Laeticia, qui regrettent l'étalage de l'affaire en place publique et défendent la décision du chanteur.

Le camp Laeticia Hallyday oppose aux deux aînés des donations dont ils auraient bénéficié du vivant du chanteur.

Gel de son patrimoine

Le chanteur a "fait le nécessaire de son vivant pour mettre ses enfants majeurs à l'abri du besoin", affirme l'avocat, réfutant "totalement" l'idée que Johnny ait "déshérité" ses aînés.

David et Laura Smet ont également intenté une action en référé pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny, ainsi que le gel de son patrimoine dans l'attente du règlement du litige sur l'héritage.

Une première audience en référé a été fixée au 15 mars devant le tribunal de Nanterre.

M.R. avec AFP