BFMTV

Guillermo Guiz, l'humoriste qui veut faire rire le Bataclan

Le comique, qui parcourt la France avec son spectacle Guillermo Guiz a un bon fond, achève l'année avec trois dates dans la salle parisienne marquée par l'attaque du 13 novembre 2015.

C'est à Bruxelles, au Kings of Comedy Club, que tout a commencé pour Guillermo Guiz. L'humoriste belge se souvient de ses débuts, il y a à peine cinq ans:

"Je me décomposais, j'ai perdu 9 kilos de sueur", se souvient-il. "C'est une espèce de boucle de pouvoir revenir ici, de pouvoir revenir jouer devant ce cercle où j'ai joué pour la première fois de ma vie. C'est un bonheur d'y être."

Pour cette soirée, il joue les Monsieur Loyal en donnant carte blanche à d'autres humoristes. Entre chaque passage, il en profite pour tester de nouvelles vannes pour un prochain spectacle. 

Trois dates au Bataclan

Avec Guillermo a un bon fond, son one-man-show, il a sillonné toute la France. Il s'y moque de tout, et surtout de lui-même, avec une ironie mordante. De ses premières expériences avec les femmes, en passant par l'alcoolisme ou la guerre. Il termine l'année par trois dates au Bataclan, ce jeudi, vendredi et samedi. Des spectacles forcément symboliques:

"Je me suis posé la question", explique-t-il. "Je me suis demandé si c'est l'endroit où les gens veulent rire."

"Les gens qui se marrent et qui font du deuxième degré, je crois que ce n'est pas trop leur tasse de thé, aux gens qui ont fait les attentats. Du coup, plus on rigole, plus on leur prouve qu'on reste dans notre délire", conclut-il. 

Charlotte Planet avec Benjamin Pierret