BFMTV

Goldorak, héros d'une BD française à paraître en octobre 2021

Goldorak

Goldorak - Copyright Go Nagai - Dynamic Planning

Une histoire complète en format BD conçue notamment par le scénariste à succès Xavier Dorison sortira en France le 21 octobre 2021.

La France a toujours été la seconde patrie de Goldorak. Son créateur Gō Nagai nous avait d'ailleurs déclaré en juillet 2019 lors de son passage à la Japan Expo: "Goldorak a rencontré plus de succès en France qu’au Japon!" C'est en toute logique en France que celui que l'on nomme Grendizer au Japon va connaître de nouvelles aventures.

Une histoire complète conçue par le scénariste Xavier Dorison (Undertaker), les dessinateurs Denis Bajram (Universal War), Brice Cossu (Frnck), Alexis Sentenac (Siberia 56) et le coloriste Yoann Guillo sortira dans les librairies le 21 octobre 2021 aux éditions Kana. Publiée dans la même collection que le Capitaine Albator de Jérôme Alquié, ce Goldorak made in France sera édité en format BD et comptera plus de cent vingt pages. Interrogé par Le Point, Xavier Dorison a levé un coin du voile sur l'intrigue:

Premier visuel du "Goldorak" made in France
Premier visuel du "Goldorak" made in France © Kana
"Nous voulions partir de l'ultime épisode de la série animée, où Actarus et sa sœur Phénicia repartent vers Euphor après avoir vaincu Vega, et abandonnent leurs amis restés sur Terre. La toute dernière scène, où Alcor leur adresse en larmes un ultime adieu, possède une charge émotionnelle encore intacte aujourd'hui. Dans notre Goldorak, tous les personnages se retrouvent une dizaine d'années après ces événements. Nous voulions une ambiance à la fois nostalgique et élégiaque, même si l'album comptera bien sûr son lot d'action."

Xavier Dorison a également confié au Figaro la difficulté de raconter aujourd'hui une histoire avec ce héros des années 1970: "C’est un gros défi, car, pour nous, faire un album de Goldorak répond à trois contraintes que nous nous sommes imposés. La première consistait à être fidèle à l’œuvre de Gō Nagaï (...) Nous voulions aussi faire un clin d’œil à tous les personnages qu’on a aimés. Et, comme ils sont nombreux, cela complique le scénario. Enfin, il fallait apporter notre regard sur Goldorak, un regard graphique dans la continuité avec un style propre, européen." Pour savoir si le défi est réussi, il faudra attendre l'année prochaine.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV