BFMTV

Gad Elmaleh répond aux "haineux" après les accusations de plagiat

Gad Elmaleh

Gad Elmaleh - AFP

Le comique répond à la controverse autour de ses sketches. Une chaîne YouTube a récemment mis en lumière des similitudes entre ses blagues et celles d'autres humoristes.

Pour la première fois, Gad Elmaleh s'exprime au sujet des accusations de plagiat dont il fait l'objet. Dans une vidéo publiée sur Twitter ce jeudi, l'humoriste reprend son personnage de Chouchou pour s'adresser à ses fans et aux "haineux" au sujet de la polémique. 

Maquillé et affublé d'une perruque, reprenant l'accent du travesti qu'il a incarné au cinéma en 2002, il explique: "J'entends: 'oui, il a pris un mot par-ci, un mot par-là', 'c'est quoi cette phrase', 'elle ressemble pas un peu à cette fin de la phrase?'". Après avoir rappelé ses 25 ans de carrière, il poursuit:

"Où que tu sois et qui que tu sois, dans ton village, dans ta ville, dans ton école, si un jour avec les réseaux sociaux ton coeur il a saigné, ou il a pleuré, sois fort. Parce que les réseaux sociaux c'est pas la vie, et la vie c'est pas les réseaux sociaux. Les haineux..."

"Qu'ils aillent tous se faire bien..."

L'acteur de Hors de prix conclut en évoquant ses détracteurs: "Quelque part, eux aussi leur coeur il saigne. Alors ce soir, on va leur dire... qu'ils aillent tous se faire bien... cajoler. Je vous aime."

Gad Elmaleh est l'une des cibles de CopyComic, un mystérieux YouTubeur qui met en lumière des similitudes entre les sketches d'humoristes et ceux de leurs confrères, souvent nord-américains. Après une première vidéo publiée en 2017, dans laquelle Tomer Sisley, Jamel Debbouze et Gad Elmaleh étaient mis en cause, la chaîne a récemment publié deux nouvelles vidéos centrées sur ce dernier. Le comique, qui vient de recevoir un prix aux États-Unis, a été banni d'une salle de spectacle canadienne à l'aune de ces accusations. 

Benjamin Pierret