BFMTV

Frédéric Beigbeder assure qu'il ne quitte pas France Inter après sa chronique ratée

Fredéric Beigbeder

Fredéric Beigbeder - RMC

S'il arrête sa chronique hebdomadaire, le romancier et cinéaste continuera d'intervenir à l'antenne.

France Inter a annoncé vendredi soir l'arrêt de la chronique hebdomadaire de Frédéric Beigbeder. L'écrivain et cinéaste avait déclenché la colère de ses confrères de la matinale et des auditeurs en improvisant en direct son intervention. 

"Chères auditrices, chers auditeurs, vous nous avez exprimé votre déception à l'écoute de la dernière chronique de Frédéric Beigbeder jeudi", peut-on lire dans un communiqué de Laurence Bloch, la directrice de France Inter. "Lui-même convient de sa faiblesse et a décidé d'arrêter l'exercice n'ayant plus assez de temps pour s'y consacrer correctement".

De nouveaux projets

Dimanche soir, interrogé par Le Parisien, Frédéric Beigbeder affirme cependant qu'il continuera d'intervenir à l'antenne: "Quand je lis ou j’entends dans les médias que je quitte France Inter, c’est faux, c’est une fake news!", s'est insurgé l'auteur de L'Amour dure trois ans

Concédant que sa chronique de jeudi dernier n’était "pas terrible" et "qu’il valait mieux qu’on arrête", le romancier participera "toujours au Masque et la Plume" et confie qu'il réfléchit avec la direction "à d’autres choses". Il fera une dernière chronique le 29 novembre.

"Ça va être bien rigolo", annonce celui qui habite désormais dans le Pays basque et en avait assez "de faire des allers et retours pour 3 minutes de chronique, tout en élevant deux bébés à la maison".

Les prochains mois de Frédéric Beigbeder sont très occupés: il écrit un nouveau roman et prépare une adaptation cinématographique de Richie, enquête de Raphaëlle Bacqué sur la vie de Richard Descoings, le directeur de Sciences-Po Paris mort en 2012.

Jérôme Lachasse