BFMTV

Fausse agression mise en scène: Donald Trump accuse Jussie Smollett de racisme

Donald Trump, Jussie Smollett

Donald Trump, Jussie Smollett - AFP

Le président des Etats-Unis a épinglé l'acteur de la série Empire, qui avait assuré avoir été agressé par deux de ses supporteurs.

Donald Trump ajoute son grain de sel à l'affaire Jussie Smollett. L'acteur américain a été écroué ce jeudi par la police de Chicago, après son inculpation pour dépôt de fausse plainte. Fin janvier, il avait affirmé avoir été victime d'une agression raciste et homophobe. Une agression qu'il est soupçonné d'avoir orchestré lui-même.

"Jussie Smollett. Qu'en est-il de MAGA (Make America Great Again) et des dizaines de millions de personnes que vous avez insulté avec vos propos racistes et dangereux?", a écrit le président des Etats-Unis, agacé.

La star de la série Empire avait en effet raconté aux autorités que deux hommes lui avaient notamment enroulé une corde autour du cou et l'avaient frappé, avant de lui crier "This is MAGA country". Soit, en français, "Nous sommes en pays MAGA", en référence au slogan de Trump "Make America Great Again".

Une version remise en doute

Les spéculations sur la véracité du témoignage de Jussie Smollett se sont multipliées au cours des dernières semaines. La police de Chicago, qui avait déjà fait état de ses doutes ce dimanche, avait annoncé quelques jours plus tôt que le jeune homme de 36 ans était considéré comme un "suspect" dans le cadre de l'enquête. 

La semaine dernière, les autorités avaient déjà indiqué que deux "suspects potentiels" avaient été laissés en liberté sans être poursuivis, tandis que des médias américains laissaient entendre que l'agression pourrait avoir été un simulacre. Jussie Smollett s'était dit en colère de voir que sa version était remise en doute.

Selon plusieurs sources, la police pense que Jussie Smollett a payé les deux frères pour l'attaquer.

Nawal Bonnefoy