BFMTV

Dalida: le drame caché derrière la chanson Il venait d'avoir 18 ans

Dalida en concert à l'Olympia à Paris le 18 mars 1981.

Dalida en concert à l'Olympia à Paris le 18 mars 1981. - Dominique Faget/AFP

Orlando, le frère de la chanteuse, a révélé le secret dissimulé derrière les paroles de ce titre qui fut l'un des plus grands succès de Dalida.

Il existe certaines chansons dont on ne soupçonne parfois pas le sens caché. Il venait d'avoir 18 ans de Dalida fait partie de celles-là. Dans l'émission La vie secrète des chansons présentée par André Manoukian et diffusée ce lundi soir par France 3, Orlando, frère de la chanteuse disparue en 1987, a révélé le drame qui se cachait derrière les paroles de ce titre connu de tous.

Sorti en 1974, Il venait d'avoir 18 ans avait été proposé à l'artiste par son auteur, Pascal Sevran. En découvrant les paroles de cette chanson, Dalida n'a pas hésité à accepter de l'interpréter, notamment parce qu'elle faisait étrangement écho aux drames successifs qui venaient de la toucher.

"Un baume au coeur qui a transformé la cicatrice en tatouage"

En 1967, la chanteuse est confrontée à la disparition de l'homme de sa vie, Luigi Tenco. Elle rencontre alors un Italien de 18 ans, un étudiant romain prénommé Lucio. Âgée de 34 ans au moment de leur rencontre, Dalida va finalement tomber enceinte quelques mois plus tard. Son jeune compagnon lui demande alors d'avorter clandestinement.

L'interprète de Bambino et Laissez-moi danser accepte. Mais les choses se compliquent. Si l'avortement est réussi, Dalida devient stérile à la suite de cette opération. De ce drame naîtra l'un des plus grand succès de l'artiste, "un baume au coeur qui a transformé la cicatrice en tatouage" résume André Manoukian.

Fabien Morin