BFMTV

Courteney Cox revient sur son utilisation de la chirurgie esthétique: "J'ai empiré les choses"

Courteney Cox, le 13 mars 2017 à Beverly Hills

Courteney Cox, le 13 mars 2017 à Beverly Hills - Frazer Harrison - Getty Images North America - AFP

L'actrice évoque ses nombreuses interventions, son inconscience face aux changements de son visage et sa nouvelle volonté d'accepter le vieillissement.

Tout le monde le sait, tout le monde le fait, personne n'en parle: au royaume d'Hollywood, le bistouri est roi. Si beaucoup en usent et en abusent, peu parlent publiquement de leurs abus de chirurgie esthétique. Un secret de polichinelle que Courteney Cox a décidé de ne pas éluder: après avoir évoqué ses regrets dans une émission américaine, elle revient sur ses très nombreuses interventions dans une nouvelle interview.

Ayant interprété durant 10 ans l'inoubliable Monica de Friends, l'actrice est probablement l'un des visages les plus reconnaissables de la télévision US. Mais au fil des années, le public a vu son expression faciale se figer progressivement: à la manière d'une Meg Ryan ou d'une Melanie Griffith, la comédienne a subi une transformation difficile à nier. À 53 ans, la compagne du musicien Johnny McCaid de Snow Patrol semble apaisée. Elle évoque avec franc-parler les raisons de cette métamorphose pour New Beauty, entre inconscience, jeunisme et pression de l'industrie.

Du test à l'habitude

"Je pense que vieillir est difficile en général. (...) Mais Hollywood - ce business - rend les choses encore plus dures. Je faisais tout pour rattraper le temps, et finalement j'ai empiré les choses", admet-elle. Dans ces confessions, Courteney Cox revient sur la manière dont les interventions deviennent une routine:

"Vous allez chez un docteur qui vous dit 'Vous êtes superbe, mais une petite injection ici et un peu de filler par là vous aideraient.' (...) Là-dessus, quelqu'un vous dit 'Cette personne est géniale. Elle s'occupe de cette personne, qui fait tellement naturelle.' Vous rencontrez cette personne qui vous dit 'Tu devrais le faire.' Et sans vous en apercevoir, les interventions se multiplient."

Un réflexe qu'elle incombe aux dictats d'Hollywood, mais aussi à des sources plus profondes. Courteney Cox évoque ses parents, pour qui l'apparence était une valeur incontournable. "J'ai grandi dans l'idée que l'apparence était la chose la plus importante, confie-t-elle. Que tant que je serais jolie, tout irait bien."

"Vous ne vous rendez compte de rien"

La mécanique suit son cours jusqu'à une implacable prise de conscience, que relate la comédienne: "Vous ne vous rendez compte de rien, car les choses se font progressivement, jusqu'au moment où vous vous dites 'Oh m****, c'est pas bon'", se souvient l'actrice de Cougar Town. Un "Wouaw, ça suffit!", d'une amie inquiète a également aidé l'actrice à ralentir la cadence. "Je n'avais pas réalisé", explique-t-elle simplement. 

Aujourd'hui, Courteney Cox a fait le choix de ne plus s'en remettre à la chirurgie, et semble ravie de cette décision:

"Je suis aussi naturelle que possible (....) Je pense que je ressemble plus à la personne que j'étais", se réjouit-elle.

Elle positive également sur l'état de son visage qui, elle le sait "va s'affaisser": "Je n'ai pas de rides, j'ai des marques de sourire." Malgré tout, elle ne ferme pas totalement la porte à un petit coup de pouce de temps en temps, évoquant les miracles des nouvelles techniques: "Je compte rester naturelle. Mais ils inventent de nouveaux trucs tout le temps", constate-t-elle, avant d'énumérer les nouveaux traitements auxquels elle "croit". 

Benjamin Pierret