BFMTV

Winnie l'ourson toujours persona non grata en Chine à cause de sa ressemblance avec Xi Jinping

Xi Jinping et Winnie l'ourson

Xi Jinping et Winnie l'ourson - Themba Hadebe / POOL / AFP / Michael Buckner / Getty Images North America / AFP

Le nouveau film de Disney sur le célèbre personnage ne sortira pas en Chine.

Une fois n'est pas coutume, Winnie l'Ourson reste persona non grata en Chine. Le nouveau film Disney Jean-Christophe & Winnie, attendu dans les salles françaises le 24 octobre prochain, ne connaîtra pas de sortie chinoise, rapporte le Hollywood Reporter.

Si aucune raison n'a été avancée officiellement, l'interdit qui frappe cet hommage à Christopher Robin Milne, fils du créateur de Winnie l'Ourson, est lié à des caricatures du président Xi Jinping, croit savoir la revue.

Depuis un an en effet, les autorités ont commencé à empêcher la circulation d'images et de gifs du célèbre personnage, que beaucoup d'internautes utilisent pour se moquer du président chinois.

Winnie retiré des libraries

La première comparaison avec Winnie l'Ourson remonte à 2013. Un internaute avait détourné une photo de Xi Jinping et de Barack Obama, en l'accolant à une représentant Winnie et Tigrou.

Plusieurs internautes ont depuis été interpellés après avoir posté des messages similaires sur le président chinois, a indiqué dans une interview au Financial Times Qiao Mu, professeur d'analyse médiatique à la Beijing Foreign Studies University.

Le Parti communiste chinois, qui cherche à réduire dans les librairies et les bibliothèques le nombre d'ouvrages pour enfants écrits par des auteurs étrangers, vise ainsi Winnie l'Ourson, mais aussi James et la Grosse Pêche et Charlie et la Chocolaterie.

Selon The Hollywood Reporter, une autre raison, moins polémique, a pu également entrer en compte dans cette histoire: les quotas de blockbusters étrangers. Seuls 34 sont tolérés chaque année en Chine. Le prochain sera Ant-Man et la Guêpe, qui doit sortir le 24 août. Il sera suivi par Mission Impossible Fallout.

Jérôme Lachasse