BFMTV

Pourquoi le film turc 7. Koğuştaki Mucize cartonne sur Netflix

Sorti le 13 mars sur Netflix, ce mélo turc a conquis le coeur des internautes, et s'est hissé en tête du top 10 des films les plus regardés sur la plateforme en France.

Les gens ont enfin trouvé un usage à tout le papier toilette qu'ils ont stocké en vue du confinement. Ils s'en servent pour essuyer leurs larmes, en regardant 7. Koğuştaki Mucize, un drame turc, qui connaît un succès inattendu sur Netflix. "Si tu ne pleures pas devant 7. Koğuştaki Mucize, on ne peut plus rien pour toi", avait d'ailleurs prévenu Netflix dans un tweet promouvant le film de Mehmet Ada Öztekin, ajouté le 13 mars dernier sur la plateforme de streaming. 

Comment un film turc, sorti dans 5 salles en France fin 2019, et dont personne n'a entendu parler hors de Turquie, s'est-il frayé ce 1er avril, une place en tête du "Top 10 France" de Netflix?

Confinés en mal d'émotions

"Le film n'a fait l'objet d'aucune promotion, ni d'aucune mise en avant particulière. Il a trouvé son audience tout seul", nous assure-t-on chez Netflix, où l'on n'a pu que constater ce "phénomène rapide et inattendu". "Le film n'avait même pas de titre pour le marché étranger".

Le thème de ce mélo de plus de deux heures a sans doute séduit les Français confinés, en mal d'émotion. Et son côté feel good a eu sur eux un effet cathartique. L'histoire de ce père veuf et handicapé mental accusé à tort du meurtre d'un enfant, condamné à mort et porté par l'amour de sa fillette, en a fait pleurer plus d'un. C'est en tout cas ce qui ressort des commentaires sur Twitter, qui ont commencé à apparaître autour du 27 mars.

Booba, DJ Snake et les Marseillaiss

"J’ai jamais autant pleuré pour un film que ce soir", note une jeune femme sur Twitter. "Profitez du confinement pour regarder '7. Koğuştaki Mucize', ça fait longtemps que j'ai pas vu un film aussi bouleversant, tout simplement grandiose", note une autre. "Triste, réaliste, émouvant, prenant et touchant", commente quelqu'un d'autre. 

Le film 7. Koğuştaki Mucize reçoit également à cette période, un coup de projecteur de personnalités très suivies sur les réseaux sociaux, comme Booba (708.000 abonnés sur Instagram), Rohff (382.000) ou DJ Snake (1,6 millions d'abonnés sur Twitter). Il y a aussi ce couple de "Marseillais" Jessica Thivenin et Thibault Kuro. Les deux stars de téléréalité ont évoqué le film le week-end dernier sur Snapchat, assurant avoir "pleuré 25 fois" et "sorti le rouleau de papiers pour pouvoir pleurer".

C'est autour de cette date que les recherches dans Google, avec le titre du film comme mot-clé, ou "film turc Netflix", montent en flèche.

De Tik Tok à Snapchat

Le tweet de promo de Netflix, publié le 29 mars dernier, a rebondi sur le succès du film et sans doute incité d'autres internautes désoeuvrés à le regarder. Un succès qui n'est cependant pas une spécificité française. "Le film est ou a été premier du top 10 dans des pays aussi différents que la Turquie, le Nigeria, l'Arabie Saoudite, la plupart des pays d'Amérique Latine et la France", selon les informations de Netflix. Et il s'est positionné "dans le Top 10 des programmes les plus regardés dans 40 pays à ce jour".

Mais Twitter n'est pas le seul vecteur du bouche à oreille pour 7. Koğuştaki Mucize. Le réseau social Tik Tok a ainsi été un véritable relais pour le film. Le hashtag #7.KoğuştakiMucize a été vu 1,5 million de fois. Les jeunes utilisateurs de Tik Tok publient des vidéos d'eux en train de pleurer devant "le film dont tout le monde parle". C'est sans doute ce torrent de larmes qui a fait effet boule de neige et attiré les abonnés Netflix.

Le film 7. Koğuştaki Mucize a été recommandé par des personnalités très suivies sur les réseaux sociaux qui s'en sont fait l'écho, comme Booba (708.000 abonnés sur Instagram) ou DJ Snake. Et reçu un coup de pouce inattendu du couple de "Marseillais" Jessica Thivenin et Thibault Kuro. Les deux stars de téléréalité ont évoqué le film le week-end sur Snapchat, assurant avoir "pleuré 25 fois" et "sorti le rouleau de papiers pour pouvoir pleurer".

En Turquie, lors de sa sortie, le film avait rencontré un grand succès. L'acteur Aras Bulut İynemli, qui incarne le héros Memo avait décroché pour ce rôle une nomination aux Golden Palm Awards, équivalent turc de nos César. Et 5.3 millions de spectateurs étaient allés le voir en salles. 

Nawal Bonnefoy et Magali Rangin