BFMTV

Mort de Danny Hicks, acteur de "Evil Dead 2", à l'âge de 68 ans

Danny Hicks dans "Evil Dead"

Danny Hicks dans "Evil Dead" - Capture d'écran YouTube - Splendor Films

Danny Hicks est apparu dans de nombreux films et s'est notamment illustré dans le domaine de l'épouvante. Il a succombé à un cancer.

L'acteur américain Danny Hicks, vu dans Evil Dead 2 de Sam Raimi, est mort à l'âge de 68 ans. Il était atteint d'un cancer. Full Empire Pomotions, qui gérait ses apparitions à des événements, l'a annoncé mardi sur son compte Facebook.

"Danny est mort à son domicile de Californie. Nous t'aimons Danny, repose en paix mon ami", ont-ils écrit, avant d'ajouter: "Tu ne souffres plus".

Né dans le Michigan en 1951, Danny Hicks est apparu dans une trentaine de films, souvent dans des rôles secondaires. Outre le film culte de Sam Raimi, sorti en 1987, il est apparu dans Darkman, Intruder et Spider-Man 2 (le blockbuster de Sam Raimi de 2004), comme le rapporte Variety. Sa carrière a été jalonnée d'apparitions dans des films d'horreur, des séries et des courts-métrages. La dernière date de 2018, dans le film Dick Johnson & Tommygun vs. The Cannibal Cop, un long-métrage sur un policier cannibale. Full Empire Promotions a publié une vidéo hommage, compilation des extraits de ses personnages les plus marquants.

"Je n'ai pas trop de regrets"

Danny Hicks avait annoncé sa maladie au début du mois de juin sur Facebook: "J'ai de mauvaise nouvelles. On m'a diagnostiqué un cancer de stade 4. Il me reste approximativement un à trois ans à vivre. Mais je vous l'assure, j'ai beaucoup vécu durant mes 68 années. Et je n'ai pas trop de regrets."

Quelques jours plus tard, le directeur de Full Empire Promotions Dominic Mancini avait donné quelques nouvelles de l'acteur, indiquant qu'il lui avait paru "faible et épuisé": "Il m'a dit qu'il ne dormait et qu'il ne mangeait pas à cause de la douleur. Je n'ai pas pu le garder au téléphone au-delà de trois ou quatre minutes." Il avait mis en place une vente en ligne d'exemplaires dédicacés, dont les recettes devaient servir à couvrir les coûts médicaux de l'acteur.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV