BFMTV

Mort à 106 ans de Norman Lloyd, acteur chez Alfred Hitchcock, Orson Welles et Charlie Chaplin

Norman Lloyd en 2015

Norman Lloyd en 2015 - Angela Weiss - AFP

L'acteur, qui a débuté au théâtre avec le réalisateur de Citizen Kane, est notamment apparu dans Les Feux de la rampe, Le Cercle des poètes disparus et Star Trek: La Nouvelle Génération.

Une légende du petit et du grand écran s'éteint. L'acteur et réalisateur Norman Lloyd, apparu dans plus de 60 films réalisés notamment par Alfred Hitchcock, Martin Scorsese ou encore Charlie Chaplin, est mort ce mardi à son domicile de Los Angeles, rapportent les médias américains. Il avait 106 ans.

"Le troisième acte de sa vie était vraiment la meilleure période de sa vie", a confié à l'annonce de sa mort son ami et producteur Dean Hargrove. Devenue une légende vivante et un des derniers acteurs en vie de l'âge d'or de Hollywood, Norman Lloyd passait ces dernières années à participer à des rétrospectives et des événements où il régalait le public avec ses anecdotes.

Né en 1914 dans le New Jersey, Norman Lloyd débute sa carrière dans les années 1930 au théâtre. Il rejoint rapidement le Mercury Theater d'Orson Welles, où il joue notamment sous sa direction Cinna le poète dans sa célèbre adaptation antifasciste de Jules César de William Shakespeare.

Lorsque Welles se lance dans le cinéma, ce dernier fait appel à Norman Lloyd pour son projet d'adaptation d'Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad. Le projet capote et les deux hommes ne retravailleront plus jamais ensemble.

Réalisateur de la série "Alfred Hitchcock présente"

Norman Lloyd rebondit grace Alfred Hitchcock, qui le contacte personnellement pour lui proposer le rôle du méchant dans Cinquième Colonne (1942), un thriller antifasciste où un ouvrier est accusé à tort d'avoir fait brûler l'usine d'armement dans laquelle il travaillait. Norman Lloyd incarne le véritable saboteur de l'histoire, qui se tue dans une célèbre séquence en chutant du haut de la Statue de la Liberté.

Le comédien noue une relation durable avec le maître du suspense britannique. On le retrouve ainsi au générique de La Maison du docteur Edwardes (1945), puis de la série Alfred Hitchcock présente. Il réalise entre 1958 et 1962 dix-neuf épisodes de ce programme culte, dont le fameux L'Homme du Sud, avec Steve McQueen et Peter Lorre.

Très actif en tant qu'acteur dans les années cinquante (Les Feux de la rampe de Charlie Chaplin, L'Homme du sud de Jean Renoir), avant de disparaître des écrans, Norman Lloyd obtient un regain de notoriété à l'approche de ses soixante-dix ans, dans les années 1980, grâce à son rôle marquant du docteur Daniel Auschlander, qu'il incarne pendant six années dans la série médicale Hôpital St Elsewhere (1982-1988). On se souvient aussi de son apparition dans un épisode de Star Trek: La Nouvelle Génération en 1993.

Il multiplie ensuite les apparitions dans plusieurs films à succès, comme Le Cercle des poètes disparus (1989), où il joue le directeur de l'école, et Le Temps de l'innocence (1993) de Martin Scorsese. On a enfin pu le voir récemment dans la comédie Crazy Amy (2015) de Judd Apatow.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV