BFMTV

Les Animaux fantastiques 2: pourquoi le Moldu Jacob est le meilleur personnage de la saga

Dan Fogler est Jacob dans Les Animaux Fantastiques 2

Dan Fogler est Jacob dans Les Animaux Fantastiques 2 - Warner Bros. Pictures

A l'occasion de la sortie, ce mercredi 14 novembre, des Animaux Fantastiques 2, retour sur la révélation du premier volet de la nouvelle saga de J.K. Rowling.

Prévue en cinq long-métrages, la série des Animaux fantastiques suit les aventures de Norbert Dragonneau, le célèbre auteur du manuel Vie et habitat des animaux fantastiques que tout bon élève de Poudlard est censé connaître.

Le personnage incarné au cinéma par Eddie Reydmane se fait cependant voler la vedette par le Moldu Jacob Kowalski (Dan Fogler). Sa bonhomie et son amour des pâtisseries apportent en effet une respiration bienvenue dans ce sombre récit de J.K. Rowling évoquant notamment l'obscurantisme.

Un duo dans la lignée de Laurel et Hardy

Inspiré par les acteurs du cinéma muet burlesque, le Non-Maj Jacob débarque dans Les Animaux fantastiques un peu par hasard. Employé dans une conserverie, Jacob dépérit chaque jour un peu plus et n'a qu'un objectif dans sa vie: rendre les gens heureux en leur faisant déguster des pâtisseries polonaises. De passage dans une banque où il espère obtenir un prêt pour ouvrir sa boulangerie, il croise le chemin de Norbert qui essaye de récupérer son Niffleur, une adorable créature dont la fâcheuse habitude est de chaparder tout ce qui brille.

Embarqué dans cette aventure, il découvre en même temps que le spectateur le monde de la magie. Vétéran de la Première Guerre mondiale et encore traumatisé par l'expérience, il découvre sans effroi les créatures merveilleuses dont s'occupe Norbert. Entrecoupant ses phrases de petits cris suraigus, Jacob occupe souvent plus de place à l'écran que Norbert Dragonneau, souvent courbé et se cachant derrière sa mèche de cheveux. 

Norbert Dragonneau et Jacob Kowalski forment un duo dans la lignée de Holmes et Watson et de Laurel et Hardy. On retrouve avec eux cette même dynamique opposant un grand maigre et un petit trapu, un taiseux et un bon vivant. Impossible de résister au charme de Jacob Kowalski: comme le fait remarquer un des personnages, tout le monde aime ce boulanger-pâtissier prêt à tout pour aider son prochain.

"Il est un putain de boulanger"

Lorsque la magicienne Queenie le rencontre, elle tombe immédiatement sous son charme. "Tous les Non-Maj sont-ils comme vous?", lui demande-t-elle. "Il n'y a personne comme moi", lui répond Jacob en imitant les héros de cinéma comme Clark Gable ou Humphrey Bogart. Au-delà de la boutade, il a bien raison: il est l'unique personnage principal de Harry Potter à ne pas avoir de pouvoir magique. 

Si les Moldus ont souvent une image négative dans la saga (notamment la famille Dursley), Jacob Kowalski permet de rétablir la balance - tout en offrant à celui qui est d'ordinaire le personnage secondaire le héros de cette drôle d'aventure.

"C'est le parcours du héros, tel que Joseph Campbell l'a défini", a déclaré Dan Fogler à Fan Fest News. "Il est un putain de boulanger, celui dont vous avez entendu parlé toute votre vie dans les contes de fées. Et tout ce qui se passe [dans le film] vous réchauffe le cœur comme si vous connaissiez déjà ce personnage."

A un détail près: alors que le public vit pendant deux heures avec l'illusion d'avoir visité un monde magique, Jacob termine le film avec la certitude que ce n'était pas un rêve, qu'il a réellement vécu une aventure magique. Et qu'il est réellement tombé amoureux d'une jolie magicienne sous la pluie.

Jérôme Lachasse