BFMTV

Le réalisateur de Colt 45 règle ses comptes avec JoeyStarr

JoeyStarr dans le film "Colt 45", en 2014.

JoeyStarr dans le film "Colt 45", en 2014. - La petite reine - Roger Arpajou

Fabrice Du Welz, insulté par JoeyStarr sur le plateau de On n'est pas couché, a tenu à livrer sa version sur le tournage tendu et chaotique de Colt 45.

JoeyStarr n'a pas mâché ses mots, sur le plateau de On n'est pas couché, samedi 2 décembre. Evoquant le tournage du film Colt 45, le rappeur a lâché: "Du Welz, c’est un abruti. Le mec, il ne s’est même pas rendu compte que tout le monde avait envie de lui décrocher la tête avec les dents". 

Il était venu faire la promotion de son livre Le monde de demain, écrit avec Philippe Manoeuvre, et dans lequel il raconte le tournage tendu et notamment un incident survenu entre eux.

"Le réalisateur se jette sur moi"

"Un jour, entre deux prises, alors que je suis en train de discuter avec un jeune comédien, le réalisateur se jette sur moi et me hurle de fermer ma gueule. Waow. (…) J’ai enlevé mon costume: 'Tu sais quoi ? Tu vas te démerder tout seul. Je sais pas à qui tu parles, mais c’est pas à moi, je crois pas.' Et je suis parti". 

Le réalisateur Fabrice Du Weltz, a souhaité livrer dans un droit de réponse sa version des faits, dimanche, sur Instagram. Dans un long message, il pointe l'attitude de JoeyStarr, non sans assumer sa part de responsabilité "dans le naufrage de cette production".

"Joeystarr - qui était payé la somme rondelette de 50.000 euros par jour de tournage - n'a jamais été sobre lors de ses 6 jours de tournage", révèle-t-il, ajoutant: "Je me moque de ce qu'il fait de sa vie mais sur un plateau de cinéma où il était censé incarner un spécialiste du tir de combat, vif et rapide vous conviendrez que c'est un problème".

Fabrice Du Weltz souligne également que le salaire des deux acteurs principaux, JoeyStarr et Gérard Lanvin, a compromis son plan de travail au dépens du scénario "qui a subi de nombreuses coupes et détériorations".

"Deux acteurs fainéants, ivres d'eux-mêmes"

"Ce climat anxiogène a créé de vives tensions entre la production, les deux acteurs et moi-même", indique-t-il également.

"J’ai tenté de tourner le film que j'avais en tête, avec passion, comme à mon habitude et je me suis heurté à ce que j'ai vu de pire dans la production française actuelle et à deux acteurs vedettes fainéants, ivres d'eux-mêmes et incapables, pour l'un de retenir son texte et pour l'autre, de tenir droit".

Le film Colt 45 est finalement sorti le 6 août 2014, avec beaucoup de retard. C'est Frédéric Forestier qui l'a terminé, à la demande du producteur Thomas Langmann, alors que les deux acteurs avaient refusé de revenir sur le plateau si Fabrice Du Welz était toujours aux commandes. Le réalisateur a renié le film. Colt 45 compte parmi les plus gros flops de 2014, avec 65.400 spectateurs en salles.

M. R.