BFMTV

Le jour où Gérard Depardieu a menacé Harvey Weinstein de lui "crever les yeux"

Gérard Depardieu au Festival de films russes à Nice en 2013

Gérard Depardieu au Festival de films russes à Nice en 2013 - Valery Hache - AFP

L'acteur français a raconté comment il a menacé le producteur de lui crever les yeux et de le tuer, après lui avoir tiré les cheveux.

Ca s'est joué à deux doigts entre Gérard Depardieu et Harvey Weinstein. Invité ce mercredi au micro de France Inter, l'acteur français a raconté avoir rencontré le producteur américain, accusé par plusieurs femmes d'harcèlement, d'agression sexuelle et de viol. "Je connais bien le Weinstein en question. Je lui ai tiré les cheveux un jour, derrière son bureau", a confié le comédien. Les faits remontent à l'époque où Depardieu produisait le premier film de Nick Cassavetes.

"On avait une série de films à faire avec Weinstein, dont She's so lovely avec Sean Pean et Robin Wright. Il était distribué par Miramax", a expliqué l'acteur. "Je m'aperçois qu'il nous avait foutu un contrat... il nous volait carrément. J'étais avec René Cleitman, je lui ai dit 'Viens on va le voir'".

"Je te crève les yeux et je te tue"

Gérard Depardieu a raconté s'être rendu à Tribeca, "chez Robert De Niro", où se trouvait le bureau de Weinstein.

"Je vais le voir dans son bureau et je lui dis 'Hé donc toi, Harvey'. J'étais tellement énervé, je suis passé derrière son bureau et j'ai dit: 'Tu vois Harvey si tu fais quelque chose, mes deux doigts là ils te crèvent les yeux. Tu touches une chose sur le deal que nous avons fait, je te crève les yeux et je te tue", a dit l'acteur.

"Il a respecté sa parole, forcé", a ajouté Gérard Depardieu qui n'a "pas envie de commenter ce qui se passe en ce moment". Le comédien a recroisé le producteur plus tard à Cannes. "On s’ignorait: je pense qu’il avait très peur", a-t-il conclu.

N.B.