BFMTV

"La Bonne épouse" en tête du box-office français

Juliette Binoche et Noémie Lvovsky dans La Bonne épouse

Juliette Binoche et Noémie Lvovsky dans La Bonne épouse - Copyright Memento Films Distribution

De retour en salles après une sortie avortée en mars, cette comédie avec Juliette Binoche a pris la tête du box-office français.

La Bonne épouse, comédie sur l'émancipation féminine avec Juliette Binoche, de retour en salles après une sortie avortée en mars, a pris la tête du box-office français avec près de 170.000 entrées en une semaine, selon des chiffres publiés mercredi par CBO Box-office.

Le film de Martin Provost avec Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky, récit humoristique de la vie dans une école ménagère juste avant mai 68, a rassemblé 167.748 spectateurs depuis le 24 juin dans 962 salles, récoltant au total près de 340.000 entrées depuis sa sortie en mars. Il avait alors engrangé 171.000 spectateurs en quatre jours, avant de resortir le 22 juin, pour la réouverture des salles.

Le film De Gaulle de Gabriel Le Bomin, retraçant quelques mois de la vie du général en 1940, avec Lambert Wilson dans le rôle titre et Isabelle Carré dans celui de sa femme Yvonne, arrive sur la deuxième marche du podium avec plus de 100.000 entrées pour sa semaine de reprise. Avec déjà quelque 600.000 spectateurs en mars, le film totalise désormais plus de 710.000 spectateurs, sur plus de 1.000 écrans.

Le dernier Pixar dans le top 5

En troisième position, L'ombre de Staline d'Agnieska Holland, sur l'histoire du journaliste Gareth Jones qui a enquêté sur la famine en Ukraine en 1933, a réuni près de 70.000 spectateurs.

Il est suivi par le film d'animation En avant, dernier-né des studios Disney/Pixar, qui était en tête du box-office français avant le confinement. Il a récolté aussi près de 70.000 entrées pour cette première semaine de retour en salles, pour atteindre au total plus de 680.000 entrées.

En cinquième position, Invisible Man, adapté du célèbre roman de H.G. Wells, autre retour en salles racontant l'histoire d'une jeune femme (Elisabeth Moss) dont le petit ami (Oliver Jackson-Cohen) semble venir la hanter après son suicide présumé, a attiré plus de 43.000 nouveaux spectateurs, pour dépasser les 670.000 entrées.

N.B. avec AFP