BFMTV

James Bond, Le Parrain, Star Wars... Ces films que Burt Reynolds avait refusés

Burt Reynolds en 2001

Burt Reynolds en 2001 - Alain Jocard / AFP

L'acteur, qui vient de mourir à l'âge de 82 ans, n'avait pas toujours eu le nez creux et avait refusé de nombreux films devenus des classiques du cinéma.

Burt Reynolds, star des années 1970 et 1980 et symbole de la masculinité américaine avec Charles Bronson et Clint Eastwood, est mort ce jeudi à l'âge de 82 ans.

Au cours de sa longue carrière, il a marqué les spectateurs avec ses rôles dans Délivrance et Cours après moi Shérif. Si le succès a souvent été au rendez-vous, l'acteur avait aussi refusé de nombreux rôles devenus depuis iconiques. 

Le comédien connu pour sa moustache soyeuse s'était ainsi vu proposer le très convoité rôle de James Bond après le départ de Sean Connery. Reynolds avait cependant refusé net, affirmant au producteur Albert Broccoli que seul un Anglais pouvait jouer le célèbre espion. Il s'en était mordu les doigts des années après:

"C'était stupide de dire cela", a-t-il déclaré en 2015 à USA Today. "J'aurais pu le jouer et bien."

"Je suis un idiot!"

Dans les années 1970, au faîte de sa gloire, Burt Reynolds recevait les scénarios les plus intéressants, et n'hésitait pas à les renvoyer. Il avait ainsi rejeté une offre pour incarner Michael Corleone dans Le Parrain. Mais sans aucun regret. Selon lui, Marlon Brando aurait menacé de quitter le projet s'il était engagé. "Je suis flatté qu'il ait été énervé", avait-il raconté des années plus tard. 

Des regrets, Reynolds en avait eu cependant pour le rôle de Han Solo dans Star Wars. "Je ne voulais pas jouer ce genre de rôle à cette époque. Maintenant, je le regrette", avait-il déclaré à Business Insider en 2016. Même son de cloche pour Pretty Woman, dont il refusa le rôle obtenu finalement par Richard Gere: "Je suis un idiot!", avait-il encore confié pour se justifier au Sydney Morning Herald en 2016. 

Burt Reynolds savait aussi reconnaître le talent, et lorsqu'un acteur était meilleur que lui pour un rôle. Ce fut le cas pour Vol au-dessus d'un nid de coucou: bien qu'il voulait absolument jouer le rôle, il accepta de céder sa place à Jack Nicholson, qui décrocha l'Oscar.

Burt Reynolds aurait également refusé des films à succès comme Rosemary’s Baby, M*A*S*HTaxi Driver et Rocky. Des refus qui ont permis à une nouvelle génération d'acteurs (Robert de Niro, Sylvester Stallone) d'éclore.

Jérôme Lachasse