BFMTV

Glenn Close nommée pour le même rôle aux Oscars et aux Razzies, qui récompensent le pire du cinéma

Glenn Close dans "Une ode américaine"

Glenn Close dans "Une ode américaine" - Capture d'écran YouTube

Avec sa prestation dans Une ode américaine, l'actrice s'attire à la fois la reconnaissance et les quolibets du milieu du cinéma.

Pour le meilleur et pour le pire. Avec son rôle de grand-mère aimante dans Une ode américaine, de Ron Howard, l'actrice américaine Glenn Close décroche deux nominations bien distinctes: aux Oscars, dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle... et aux Razzie Awards, pour le titre de pire actrice dans un second rôle.

Les Golden Raspberry Awards, souvent abrégés en Razzie Awards, sont une parodie de remise de prix qui distinguent chaque année les pires navets du cinéma américain depuis 1981. Les nommés de cette anti-cérémonie ont été dévoilés le 11 mars. Lundi, la nomination de Glenn Close aux Oscars, l'exact opposé, pour la même prestation, a été annoncée. Une reconnaissance à double-tranchant que l'actrice de 73 ans prend avec le sourire:

"Je suis tellement contente!", a-t-elle plaisanté lundi dans le Today Show de NBC. "être nommée pour un Razzie et un Oscar la même année, c'est assez cool."

Deux nominations aux Oscars, trois aux Razzies

Une ode américaine (Hillbilly Elegy, en VO), sorti sur Netflix en novembre, se base sur les mémoires du même nom de J.D. Vance. Le film suit un jeune homme partagé entre sa réussite étudiante dans la prestigieuse université de Yale et ses origines ouvrières, avec lequelles il renoue lorsqu'une urgence familiale l'oblige à rentrer dans l'Ohio.

Le film a obtenu une seconde nomination aux Oscars, dans la catégorie meilleurs maquillages et coiffures. À l'inverse, il est également nommé aux Razzie Awards pour la pire réalisation et le pire scénario. Verdict les 24 et 25 avril, dates des deux cérémonies.

https://twitter.com/b_pierret Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV