BFMTV

La Forêt des songes de Gus Van Sant hué et critiqué à Cannes

Très attendu, le nouveau film de Gus Van Sant, La Forêt des songes a essuyé une pluie de mauvaises critiques. Il a même été hué à la fin de la projection au Festival de Cannes.

Des huées et de mauvaises critiques: La Forêt des songes, dernier film du réalisateur américain Gus Van Sant avec Matthew McConaughey et Naomi Watts, a été étrillé samedi par la presse au Festival de Cannes, où il est en lice pour la Palme d'Or.

Le film du réalisateur d'Elephant, Palme d'Or à Cannes en 2003, très attendu, raconte la rencontre de deux hommes partis se suicider dans la forêt d'Aokigahara, au pied du Mont Fuji au Japon.

L'Américain Arthur Brennan - joué par Matthew McConaughey, oscarisé l'an dernier pour son interprétation d'un cowboy malade du sida dans "Dallas Buyers Club" - est sur le point de mettre fin à ses jours dans cette forêt, connue pour être un lieu de suicides. Il aperçoit un homme blessé - Ken Watanabe, vu dans Inception - et décide de l'aider. Ils se mettent alors en route pour sortir de la forêt, tandis que des flashbacks nous ramènent dans la vie d'Arthur Brennan et de sa femme (Naomi Watts), expliquant les sources de sa douleur.

Récit de survie et de reconstruction, le film s'articule autour du périple de ces deux hommes dans la forêt, lieu baigné de spiritualité, et de leurs échanges, qui vont peut-être leur permettre de se réconcilier avec eux-mêmes.

Mais ce seizième long métrage de Gus Van Sant, 62 ans, qui a alterné dans sa carrière films indépendants comme My Own Private Idaho, Gerry ou Elephant et de commande plus hollywoodienne comme Will Hunting, n'a pas convaincu.

La rédaction avec l'AFP