BFMTV

Festival de Cannes 2017: Netflix refuse de sortir en salles ses deux films en compétition

Les deux films Netflix en compétition ne seront probablement pas présentés au public

Les deux films Netflix en compétition ne seront probablement pas présentés au public - Antonin Thuilllier - AFP

Alors que pour la première fois, deux films en streaming se retrouvent en compétition officielle, leur plateforme-mère refuse de voir la diffusion de ses deux longs-métrages étendue aux salles obscures.

Les organisateurs du Festival de Cannes ont fait savoir ce mercredi 10 mai, par voie de communiqué, que le géant du streaming Netflix ne voulait pas sortir en salles ses deux long-métrages en compétition. Okja, de Bong Joon-hoo, et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach, devraient donc restés réservés aux abonnés de la plateforme.

Le Festival de Cannes "a demandé en vain à Netflix d'accepter" que les deux films puissent sortir en salles et ne soient "pas uniquement" disponibles pour ses abonnés. Il "déplore qu'aucun accord n'ait pu être trouvé" et annonce une modification de son règlement, imposant une sortie en salles pour tout film en compétition: 

"Dorénavant, tout film qui souhaitera concourir en compétition à Cannes devra préalablement s'engager à être distribué dans les salles françaises", est-il écrit dans le communiqué.

Une nouvelle mesure qui ne sera effective qu'à partir de 2018; malgré certaines rumeurs concernant le retrait des deux films Netflix, ils garderont leurs places dans la compétition.

La 70e édition du Festival de Cannes, qui se déroulera du 17 au 28 mai, est la première à inviter le streaming dans sa sélection. Cette situation inédite, révélée à la mi-avril en même temps que la sélection officielle, pose de nombreuses questions.

La culture aux abonnés

Il y a trois ans, le directeur des contenus Netflix Ted Sarandos avait été accusé de "détruire l’écosystème du cinéma" par un journaliste. Par ailleurs, le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux avait récemment confié dans une interview pour Première qu’une sortie des deux films concernés en salles était envisagée :

"Le Baumbach a été acquis […] on va voir ce qu’il va se passer. Le film de Bong-Joon Ho est une production Netflix mais dont je crois savoir qu’un distributeur essaye de faire en sorte qu’il puisse sortir en salles", avait-il expliqué.

Une spéculation qui semble annulée par le refus de Netflix. Se pourrait-il que le cru 2017 du festival de cinéma sacre un film qui restera fermé au grand public?

B.P. avec AFP