BFMTV

Dheepan : la Palme d'Or de Jacques Audiard déçoit au box-office

Dheepan

Dheepan - © Paul Arnaud / Why Not Productions.

Sorti ce mercredi 26 août, Dheepan n'a pas rassemblé le public dans les salles obscures. Le film réalise un démarrage très loin des précédents long-métrages de Jacques Audiard.

Ces dernières années, les Palmes d'Or n'ont pas toujours fait recettes au box-office français. Dheepan ne devrait pas contredire cette tendance. Le film de Jacques Audiard, récompensé au dernier Festival de Cannes, est sorti sur les écrans le 26 août dernier. Et le démarrage en salles s'avère compliqué.

En effet, comme le rapporte Metronews, de mercredi à dimanche, le drame social de Jacques Audiard a rassemblé 166.498 spectateurs en salles. Un score loin de ceux qu'affichaient notamment les derniers films du réalisateur français au box-office. De Rouille et d'Os et Un Prophète avaient notamment réalisé respectivement 1,9 million et 1,3 millions d'entrées dans les salles obscures françaises.

Dheepan, loin derrière Entre les murs et La Vie d'Adèle

Au vu de ces premiers résultats, Dheepan ne devrait donc pas connaître le même destin que les deux précédents films français auréolés de la prestigieuse Palme d'Or. En 2013, La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche avait réuni 1 million de personnes en salles tandis qu'Entre les murs de Laurent Cantet avait attiré 1,6 million de spectateurs.

Contrairement à ces deux films français, le drame de Jacques Audiard n'a pas bénéficié du coup de projecteur cannois et de sa Palme d'Or pour booster ses entrées lors de sa sortie en salles. Mais Dheepan est loin d'être une exception dans l'histoire d'amour et de désamour qu'entretiennent les films 'palmés' et le box-office français.

En 2010, Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures du réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul n'avait rassemblé que 128.000 spectateurs dans les salles en France. 4 mois, 3 semaines, 2 jours (2007) et L'enfant ( 2005) avaient, eux, terminé leurs courses avec 329.000 entrées et 376.000 entrées.

Fabien Morin