BFMTV

Depardieu snobe un festival turc pour une histoire d'argent

Gérard Depardieu le 13 novembre 2016 à l'avant -première du "Divan de Staline" à Lisbonne.

Gérard Depardieu le 13 novembre 2016 à l'avant -première du "Divan de Staline" à Lisbonne. - Patricia De Melo Moreira - AFP

L'acteur a fait faux bond au Festival international du film d'Antalya, en Turquie, le 27 octobre, en raison d'un bisbille financière avec les organisateurs.

Gérard Depardieu devait se rendre à la clôture du festival du film à Antalya, équivalent turc du festival de Cannes. Sauf que le 27 octobre, au lieu ils'est contenté de déguster une spécialité locale, sans honorer le festival de sa présence, comme l'a relaté le quotidien turc Hurriyet, relayé par Le Monde ce lundi.

Le journal révèle que l'acteur a annulé sa venue "le matin de la cérémonie" mais qu'il a été vu dans un restaurant d'Istambul.

Sans un centime de pourboire

"Fidèle à son tempérament d’épicurien, l’acteur français a consommé, en quarante-cinq minutes, une large portion de kokoreç puis il s’est régalé de moules et il a bu deux bières. Il a ensuite réglé sa note de 250 turkish liras [environ 55 euros] sans laisser un centime de pourboire", indique ainsi le quotidien.

De nombreux cinéastes, acteurs et techniciens turcs avaient décidé de boycotter cette année le festival, pour dénoncer le manque de liberté d'expression dans le pays. Ce ne sont en revanche pas des considérations politiques qui ont poussé l'acteur français à annuler sa participation.

En cash

Les raisons qui l'ont dissuader de participer au festival sont plutôt d'ordre économiques. Selon une source proche du comité d'organisation citée par Le Monde, l'acteur aurait exigé que la somme qui lui avait été promise - 80.000 euros lui soit payée en espèce, avant la cérémonie.

"Il voulait un paiement immédiat et en cash. Lorsque le comité a refusé, il a quitté la Turquie le soir même", assure cette source.

En 2014, Gérard Depardieu avait posé un lapin au festival de cinéma d'Edimbourg, pour cause de digestion difficile. Il avait été vu la veille dans un pub, dégustant un plat de haggis, arrosé de bières.

M. R.