BFMTV

Catherine Deneuve a rendu hommage à Agnès Varda

Catherine Deneuve, entourées de personnalités du cinéma, a rendu hommage ce mardi à Agnès Varda, disparue vendredi.

Des personnalités de la "famille" du cinéma et des anonymes sont venus rendre un dernier hommage mardi à la Cinémathèque française à Agnès Varda, figure mondiale du 7e Art et pionnière de la Nouvelle Vague, disparue vendredi.

Environ 650 personnes étaient présentes pour cette cérémonie d'adieu, en présence de ses enfants Mathieu Demy et Rosalie Varda Demy, dans deux amphithéâtres combles de la Cinémathèque. Catherine Deneuve, notamment, a lu Sensation, un poème d'Arthur Rimbaud:

"Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers, Picoté par les blés, fouler l'herbe menue: Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue. Je ne parlerai pas, je ne penserai rien : Mais l'amour infini me montera dans l'âme, Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien, Par la Nature, - heureux comme avec une femme."

Parmi les personnalités présentes, se trouvaient également l'actrice et chanteuse Jane Birkin, qui avait fait avec elle le film Jane B. par Agnès V., l'actrice Sandrine Bonnaire, qui avait joué l'héroïne de Sans toit ni loi, l'artiste JR, qui avait coréalisé avec elle en 2017 l'un de ses derniers documentaires, Visages, villages.

Sandrine Bonnaire, Laetitia Casta, Guillaume Canet

Laetitia Casta et Guillaume Canet, le ministre de la Culture Franck Riester, la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa, le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux et son président Pierre Lescure ou encore le président d'Unifrance Serge Toubiana étaient également là.

"Ce n'est pas un hommage mais une réunion de famille autour de cette oeuvre si riche qui aide à penser et à réfléchir", a souligné le directeur de la Cinémathèque française Frédéric Bonnaud, saluant en Agnès Varda "une des cinéastes qui s'autorisent tout".

"Sa famille de cinéma, c'était Godard, Resnais, Chris Marker, (Jacques) Demy", dont elle a été la compagne pendant 30 ans, a-t-il ajouté. "Agnès était du côté des expérimentateurs et des essayistes".

Ponctué d'extraits de films, l'hommage a débuté par la diffusion de quelques minutes de l'emblématique "Cléo de 5 à 7" (1962).

Standing ovation

Bouleversée, la voix brisée, Sandrine Bonnaire s'est adressée à Agnès Varda. "Quand je t'ai rencontrée, j'étais une fleur. Après ce film que nous avons fait ensemble, je suis devenue un arbre, je me suis enracinée dans ce métier", s'est-elle rappelée, longuement applaudie.

JR a, lui, raconté sa première rencontre avec Agnès Varda et de nombreux souvenirs artistiques. "C'était une artiste pleine de vie. On a oublié toute différence d'âge. On était deux artistes qui voulaient créer ensemble. Elle était ma pote". Catherine Deneuve a lu ensuite un poème.

En forme de dernier au revoir, une longue standing ovation devant une photo de la cinéaste de dos, assise sur un fauteuil de metteur en scène entouré de mouettes.

Ses obsèques se sont déroulées ensuite au cimetière du Montparnasse à Paris, où elle a rejoint Jacques Demy.

avec AFP