BFMTV

Christine Angot victime de tags antisémites à Vannes

Christine Angot dans ONPC

Christine Angot dans ONPC - Capture d'écran

Christine Angot a été visée par plusieurs messages antisémites réalisés à Vannes. Elle doit s'y produire ce week-end.

La romancière Christine Angot a été la cible cette semaine de tags antisémites. Les inscriptions ont été réalisées dans la nuit de mardi à mercredi sur les murs du Palais des arts à Vannes, rapporte Le Télégramme

"Des tags ignobles, je suis extrêmement choquée", s'est indignée Ghislaine Gouby, qui organise le festival Les Émancipéés, où la chroniqueuse de Laurent Ruquier est attendue ce samedi.

"Tous ensemble le 23 mars pour lyncher Christine Angot", menace un des messages signés par une croix gammée. Un autre incite "à balafrer" l'autrice d'Une semaine de vacances et de L'inceste. Ils ont depuis été effacés.

"Christine Angot a été mise au courant"

Deux plaintes ont été déposées, une par le lieu qui organise le festival, Scènes du golfe, et l'autre par David Robo, le maire de Vannes.

"Je condamne avec la plus grande fermeté les inscriptions antisémites découvertes aujourd’hui sur le Palais des Arts et aux abords", a indiqué l'édile dans un communiqué.

"Christine Angot a été mise au courant, des photos lui ont été envoyées", a précisé de son côté Ghislaine Gouby. "D’après la police, c’est la première fois que des actes de ce type sont perpétrés à Vannes."

Jérôme Lachasse