BFMTV

Catherine Deneuve: "Il n’y a plus de stars en France"

Catherine Deneuve à Cannes pour la montée des marches de "L'Homme qu'on Aimait Trop".

Catherine Deneuve à Cannes pour la montée des marches de "L'Homme qu'on Aimait Trop". - Bertrand Langlois - AFP

Catherine Deneuve sera de retour sur la Croisette à l’occasion du 68e Festival de Cannes. L’actrice s’est confiée au Journal Du Dimanche au sujet de sa relation à la célébrité, de son aversion pour les nouvelles technologies et de son amour pour le cinéma.

Si vous la croisez sur la Croisette, ne lui demandez pas de prendre un selfie. Catherine Deneuve, qui se rendra à Cannes ce 13 mai pour défendre son nouveau film, La tête haute, choisi pour ouvrir le Festival, déteste les nouvelles technologies. "Ça banalise tout. Et cette idée qu’on est en train de se regarder faire les choses et non pas de les vivre, c’est terrible", a-t-elle confié dans une interview accordée au JDD. "Il n’y a plus de stars en France, a ajouté la comédienne. Une star est quelqu’un qui doit se montrer peu et rester dans la réserve. Avec l’introduction du numérique, il y a une intrusion de tout, partout, tout le temps. On voit énormément de gens très célèbres, qui ont des millions de followers et qui n’ont absolument rien fait".

Une amoureuse du cinéma

Avec ses cinquante années de carrière dans le cinéma, Catherine Deneuve est bel et bien une star du septième art. Mais celle qui incarne une juge pour enfants dans le long-métrage d'Emmanuelle Bercot avoue qu'après tout ce temps passé sous le feu des projecteurs, elle ne s'est toujours pas habituée à la célébrité. "Quand on arrive en bas de ces immenses escaliers avec ce tapis rouge, les caméras de télévision, et tous les photographes… c’est quelque chose", a-t-elle confié à propos de Cannes, où elle montera les célèbres marches le premier soir.

Refusant d’être considérée comme une "ambassadrice du cinéma français à l’étranger", elle explique être "très consciente qu’un acteur n’est pas un artiste à part entière", et qu'un film repose avant tout sur les gens passionnés. La tête haute sortira en salles mercredi 13 mai, le même jour que sa projection au Festival international du film. 

N.B.