BFMTV

BD: Lucky Luke débarque à Paris dans son prochain album

La couverture du prochain album de Lucky Luke révélée par "Le Parisien"

La couverture du prochain album de Lucky Luke révélée par "Le Parisien" - Editions Dargaud - Le Parisien

Le cowboy le plus célèbre de la bande dessinée quitte les plaines de l'ouest américain et arrive à Paris pour le 80e volet de ses aventures.

Un cowboy à Paris, tel est le titre du prochain album de Lucky Luke, dont Le Parisien a dévoilé quelques planches dimanche. Ce nouvel album est dessiné par Achdé et scénarisé par Jul, comme le précédent tome, Terre promise, sorti en 2016. Le 80e volet des aventures de Lucky Luke sortira le 7 novembre prochain.

Le tireur le plus rapide de l'ouest quitte donc les grandes plaines et les Indiens pour évoluer dans le Paris de la fin du 19e siècle. On y voit ainsi le cowboy imaginé par Morris, devant la statue de la liberté en construction. Miss Liberty, oeuvre des Français Auguste Bartholdi et Gustave Eiffel, a été offerte par la France aux Etats-Unis pour célébrer le centenaire de leur indépendance. Mais c'est à Paris qu'elle a été assemblée, à partir de 1877.

Madame Bovary et Victor Hugo

Lucky Luke se balade d'ailleurs dans les rues de Paris avec Bartholdi, boulevard Haussmann. Selon les informations du Parisien, le cowboy va protéger le sculpteur, dont le projet est menacé, et l'aider à récolter des fonds pour financer le socle de sa statue.

Jul le scénariste a ainsi expliqué au Parisien avoir cherché quels grands événements s'étaient déroulés entre 1860 et 1886, époque dans laquelle se situent les aventures de Lucky Luke.

"Et là, j’ai découvert celle de la statue de la Liberté. Car tout est vrai sur le fond. Bartholdi a effectivement écumé les Etats-Unis avec le bras de sa statue pour récolter de l’argent. Du coup, cela collait très bien à l’ADN de la série: des faits historiques avérés, un personnage un peu hurluberlu et ce voyage qui permet des rencontres improbables."

"Joli Jean-Pierre"

Le quartier de la gare Saint-Lazare, fraîchement construite, sert également de toile de fond aux aventures de Lucky Luke. Après avoir rencontré la tradégienne Sarah Bernhard (en 1982, dans l'album du même nom), en tournée aux Etats-Unis, le cowboy à la chemise jaune va faire la connaissance de Madame Bovary, l'héroïne de Flaubert, Gustave Eiffel, Claude Monet et même Victor Hugo. 

Bien sûr, Jolly Jumper, l'indispensable monture de Lucky Luke est du voyage. Les Français lui ont même trouvé un surnom: "Joli Jean-Pierre".

M. R.