BFMTV

Attentats à Paris: Dieudonné veut organiser un spectacle en hommage aux victimes

Dieudonné au théâtre de la Main d'Or en 2012.

Dieudonné au théâtre de la Main d'Or en 2012. - Patrick Kovarik / AFP

Dans une lettre adressée à la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, l'humoriste fait part de son intention de mettre en place une manifestation en hommage aux victimes des attentats qui ont frappé Paris.

L'humoriste controversé Dieudonné vient d'adresser un courrier officiel à Fleur Pellerin. Sur son compte Facebook, celui-ci a publié une copie de la lettre qu'il vient d'envoyer à la ministre de la Culture et de la Communication pour lui signifier sa volonté de mettre en place un spectacle en hommage aux victimes des attentats commis à Paris.

Dans ce courrier daté du 20 novembre, les deux avocats de l'artiste, Sanjay Mirabeau et David de Stefano, expliquent que leur client a été "profondément touché par les événements du 13 novembre dernier". Ils racontent que lors de la tragédie, Dieudonné "organisait une manifestation pour la paix au sein même de son théâtre", que "les spectateurs y sont restés à l'abri jusqu'à la fin des tueries, donc certaines se sont déroulées à quelques centaines de mètres seulement."

Un retour sur scène avec Elie Semoun?

Les deux avocats de l'humoriste ont alors annoncé que celui-ci était "en train d'organiser un spectacle vivant de grande ampleur, visant à regrouper tous les artistes de bonne volonté et les familles des victimes". Si on en croit leurs propos, une vingtaine de familles des victimes et plusieurs humoristes et chanteurs auraient déjà fait part de leur souhait de participer à cet événement.

A travers cette manifestation, Dieudonné souhaiterait montrer que "le rassemblement et la paix entre les hommes se font d'abord par la culture et l'art". Dans cette démarche, l'humoriste fait également part de son intention de remonter sur scène avec son ancien complice et "ami de toujours" Elie Semoun. Une ambition qui n'est pas forcément impossible puisque ce dernier confiait récemment être "nostalgique" de la période "Elie et Dieudonné" et qu'il fallait toujours "donner une chance".

A la fin de son courrier adressé à Fleur Pellerin, Dieudonné confie son souhait d'organiser ce spectacle sous le "haut patronage" de la ministre de la Culture, en écho à ses récents propos. Quelques jours après les attentats à Paris, elle déclarait notamment que "face à la barbarie, la culture est notre bouclier le plus grand et les artistes, notre meilleure arme".

Fabien Morin