BFMTV

Anne Sinclair livre des confidences rares sur son mariage avec DSK

Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn, en septembre 2011 à Paris.

Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn, en septembre 2011 à Paris. - Johanna Leguerre - AFP

La journaliste revient pour la première fois sur cet épisode douloureux de sa vie: l'affaire du Sofitel et les infidélités de Dominique Strauss-Kahn.

"Je ne savais rien". C'est un témoignage rare que livre Anne Sinclair à Vanity Fair. Dans le numéro du mensuel daté de mars dont elle fait la une, la journaliste a accepté d'évoquer pour l'affaire Nafissatou Diallo, et son mariage avec Dominique Strauss-Kahn.

C'était il y a près de six ans. Le 14 mai 2011, le directeur du FMI est arrêté à New York: une femme de chambre du Sofitel l'accuse de l'avoir violée. DSK est alors transféré à la prison de Rikers Island, avant d'être placé en résidence surveillée à New York. Anne Sinclair fait face. "On ne lâche pas un homme à terre", lance-t-elle alors à ceux qui l'exhortent à quitter DSK.

"Je ne fliquais rien"

Elle reste au côté de son mari. Encaisse. Anne Sinclair, qui publie dans quelques jours un nouvel ouvrage intitulé Chronique d'une France blessée, aux éditions Grasset, revient sur cet épisode douloureux dans Vanity Fair, mais aussi sur son mariage et sur son aveuglement. "Oui, sûrement, il y a du déni, de la femme qui ne veut pas voir. Mais quand j'avais des doutes, car j'en ai eu, des doutes, Dominique me donnait toutes les assurances". A chaque fois, il lui jure: "Il n'y a que toi".

"Je vous le dis, je ne savais rien, je suis stupide, naïve, sans doute, je ne savais rien, je fais confiance, je ne fliquais rien". 

En avril 2014, elle était déjà revenue, face à Laurent Delahousse, dans Un jour un destin, sur France 2, sur l'affaire du Sofitel. Assurant ne pas croire au viol de Nafissatou Diallo. "Je ne l'ai jamais cru, je ne le crois pas et je sais que ce n'est pas le cas". Elle jugeait pourtant le comportement de Dominique Strauss-Kahn "sot, stupide, incohérent. Le comportement que Dominique a pu avoir alors qu'il était à la veille d'une élection, je pense que c'est infantile, que ce n'est pas à la hauteur, ni de l'homme que je croyais qu'il était, ni du destin qu'il ambitionnait".

"Vingt ans de mensonges"

Si elle savait que "c'était un charmeur, que c'était un séducteur", Anne Sinclair a longtemps voulu croire que tout ce qui filtrait sur lui était faux. "Les rumeurs elles sont faites pour détruire, elles sont faites pour tuer, elles sont faites pour abîmer, donc je les ai ignorées. Et puis j'ai eu des doutes. (...) Et il savait démentir et me rassurer".

"En revanche, quand j'ai appris les choses, dans les journaux, il y a un moment où on flanche un peu", confiait-elle encore à Laurent Delahousse.

Le couple finit par se séparer en 2012, et divorce en 2013. En 2012, Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille impliqué dans des parties fines avec des prostituées. "Je me demande parfois si vingt ans de ma vie ont été vingt ans de mensonges", lâche amèrement Anne Sinclair dans Vanity Fair.

M. R.