BFMTV

Anne Hathaway devient ambassadrice de bonne volonté de l'ONU

La mère du petit Jonathan, oscarisée pour son rôle dans Les Misérables, a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l'ONU.

L'actrice américaine Anne Hathaway a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l'ONU et va mettre l'accent sur les défis auxquels doivent faire face les mères de famille qui travaillent, ont annoncé les Nations unies mercredi.

"Le fardeau des mères, qui veut dire que lorsqu'elles deviennent mères, leur salaire et les opportunités (de carrière) en souffrent, est une démonstration particulièrement insidieuse des inégalités au travail entre hommes et femmes", a affirmé la directrice de l'agence ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka. "Depuis trop longtemps, élever un enfant avec une responsabilité vraiment égale entre les deux parents est difficile, voire impossible", a-t-elle ajouté.

Anne Hathaway, qui a remporté un Oscar en incarnant Fantine dans Les Misérables, a récemment donné naissance à un garçon, Jonathan.

"Il faut s'assurer que l'égalité est vraiment mise en oeuvre"

ONU Femmes a engagé l'actrice pour qu'elle fasse notamment la promotion d'un congé parental qui puisse être pris autant par la mère que par le père, et encourage le développement de services à la petite enfance dans les 193 pays des Nations unies.

L'actrice de 33 ans a déjà représenté la fondation Nike et s'est rendue au Kenya et en Ethiopie pour y dénoncer les mariages d'enfants. En 2013, elle a présenté "Girl Rising", un documentaire sur le pouvoir de l'éducation des filles dans le monde.

Anne Hathaway s'est dite "honorée" d'aider à faire progresser l'égalité entre hommes et femmes.

"Des progrès importants ont déjà été réalisés mais il est temps que nous intensifions ensemble nos efforts pour nous assurer que l'égalité est vraiment mise en oeuvre", a-t-elle affirmé dans un communiqué.