BFMTV

Angelina Jolie a subi une ablation des ovaires par peur du cancer

-

- - -

L'actrice américaine Angelina Jolie a annoncé mardi avoir subi une ablation des ovaires pour éradiquer les risques de cancer.

Sa double mastectomie, en 2013 avait suscité une vague de sympathie et une prise de conscience chez de nombreuses femmes. Poursuivant sa lutte contre les risques de cancer qui pèsent sur elle, Angelina Jolie a annoncé mardi avoir subi une ablation préventive des ovaires et des trompes de Fallope.

L'actrice a fait cette annonce dans une lettre ouverte publiée par le New York Times, intitulée "Angelina Jolie Pitt: journal d'une opération chirugicale". "Il y a deux ans, j'écrivais sur mon choix de subir une double mastectomie préventive, y raconte-t-elle. Un simple test sanguin avait révélé que j'étais porteuse du gène BRCA1. J'avais 87% de risque d'avoir un cancer du sein et 50% de risque de cancer des ovaires. J'ai perdu ma mère, ma grand-mère et ma tante à cause du cancer".

Ménopause précoce

Angelina Jolie précise également qu'elle s'était préparée depuis longtemps à cette intervention. "Il n'est pas facile de prendre ce genre de décision" a-t-elle reconnu. "Mais il est possible de prendre le contrôle et de s'attaquer à l'avance à un enjeu pour la santé". Cette ablation des ovaires implique une ménopause précoce pour l'épouse de Brad Pitt, âgée de 39 ans.

Je n'ai pas fait cela simplement parce que je suis porteuse du gène BRCA1, mais parce que je veux alerter les autres femmes", écrit l'ambassadrice de bonne volonté du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) dans sa lettre au New York Times, comme elle l'avait déjà fait en annonçant sa double mastectomie il y a deux ans.

"Trois femmes de ma famille ont succombé au cancer"

"Etre porteuse du gène BRCA ne veut pas dire qu'il faut se précipiter vers la chirurgie", ajoute Angelina Jolie, mais "dans mon cas, les médecins que j'ai consultés d'Est en Ouest étaient d'accord pour dire qu'une ablation des ovaires et des trompes étaient la meilleure décision", car "trois femmes de ma famille ont succombé au cancer", a-t-elle rappelé.

"Ma mère a eu un cancer des ovaires à l'age de 49 ans et j'en ai 39", a ajouté l'actrice dont la mère, Marcheline Bertrand, est morte à l'âge de 56 ans de ce cancer ovarien. 

En 2014, le nombre de dépistages de cancer du sein a explosé, les auteurs de cette étude britannique évoquant même un "effet Angelina Jolie". Les demandes de tests génétiques ont également presque doublé, et les demandes de mastectomie ont très nettement augmenté.

M. R. avec AFP