BFMTV

Accusée de racisme après son photomontage d'Usain Bolt, Ellen DeGeneres se défend

Ellen DeGeneres

Ellen DeGeneres - Alberto E. Rodriguez - Getty Images North America - AFP

La présentatrice américaine s'est défendue de tout racisme après le tollé provoqué par son photomontage, publié sur la Toile, la montrant agrippée sur le dos du sprinter Usain Bolt.

Si le célèbre "selfie des Oscars" d'Ellen DeGeneres avait récolté des millions de retweets, son dernier photomontage paru sur le célèbre réseau social est loin d'avoir fait l'unanimité.

Ce lundi, la star de la télévision américaine a partagé sur son compte Twitter une image où elle apparaît sur le dos d'Usain Bolt, l'athlète jamaïcain qui vient de décrocher son troisième titre olympique consécutif au 100 mètres.

“Voici comment je fais des courses à partir de main­te­nant“, a écrit la présentatrice de 58 ans sous le cliché qui détourne une photo prise lors de la demi-finale du 100 mètres à Rio.

Une "blague" qui passe mal

Si sa démarche se voulait humoristique, elle a surtout réussi à agacer les internautes, qui y ont vu une réflexion raciste, voire un écho à l'époque où l'esclavagisme était toléré outre-Atlantique. Très vite, l'animatrice a fait l'objet d'une déferlantes de critiques et d'accusations. 

Ellen DeGeneres n'a alors pas tardé à réagir, toujours sur Twitter. "Je suis très consciente du racisme qui existe dans notre pays. C'est une chose qui est très éloignée de ce que je suis", s'est-elle défendue, sans pour autant supprimer le montage à l'origine de la polémique.

N.B.