BFMTV

Accusée de prendre de la cocaïne, Kim Kardashian réagit à la polémique

Kim Kardashian le 28 août 2016

Kim Kardashian le 28 août 2016 - Jamie McCarthy - Getty Images North America - AFP

Une illusion d'optique sur une vidéo de la star a donné lieu à des soupçons de consommation de drogue. Kim Kardashian a rapidement coupé court à la rumeur.

Un snap malheureux et tout s'effondre. Une vidéo publiée ce lundi par Kim Kardashian sur Snapchat a mené de nombreux internautes à soupçonner la star de 36 ans de consommer de la cocaïne. Une rumeur naissante que la femme de Kanye West a tuée dans l'oeuf, en démentant publiquement ces accusations. 

Tout commence lorsque Kim Kardashian s'en remet au réseau de partage de contenu éphémère pour promouvoir les nouvelles arrivées de The Kids Supply, sa ligne de vêtements pour enfants. Avant de présenter des tongs à imprimé léopard, des baskets marquées "Happy" et des T-shirts avec des voitures, la star de L'Incroyable famille Kardashian se met face à la caméra pour annoncer la date de sortie des articles. Mais le filtre couronne-de-fleur utilisé par la plantureuse brune a moins retenu l'attention des internautes que les deux traces blanches sur une table noire au second plan. 

Démentis en cascade

Les internautes s'emballent et ne tardent pas à pointer du doigt ce qu'ils pensent être des restes de rails de cocaïne. Dix ans après Kate Moss, dont les photos volées en pleine consommation ont failli lui coûter sa carrière, Kim Kardashian a réagi au quart de tour sur Twitter. Face à ses 54 millions d'abonnés, la plantureuse brune a répondu au commentaire d'une internaute qui s'amusait de la voir "grillée avec de la cocaïne":

"Je ne joue pas avec ce genre de rumeurs alors je vais arrêter ça très vite. C'est du sucre qui vient d'un magasin de bonbons."

Non satisfaite de ce premier démenti, la soeur de Khloé et Kourtney a publié pas moins de cinq nouvelles vidéos pour prouver qu'en fait de poudre de friandise, il s'agissait simplement des marques blanches d'une table en marbre. 

"Je ne joue pas comme ça. J'ai des enfants, ce n'est pas mon mode de vie. Ça ne l'a jamais été", a-t-elle insisté.

Benjamin Pierret