BFMTV

Le clan Kardashian amorce son retour après l'agression de Kim

Les soeurs Kardashian-Jenner

Les soeurs Kardashian-Jenner - AFP

Kendall, Khloé, Kourtney et Kylie reprennent doucement le chemin des plateaux télé contrairement à leur soeur Kim, qui reste, elle, murée dans le silence depuis son agression à Paris.

La famille Kardashian reprend doucement le cours de sa vie. Si Kim continue à se faire très discrète depuis son agression à Paris, ses sœurs ont, elles, décidé de revenir sur le devant de la scène.

Kendall Jenner a ainsi été aperçue lors de l'inauguration de la boutique "What Goes Around Comes Around" à Berverly Hills jeudi soir, rapporte Toofab.com. La jeune femme était visiblement accompagnée d'une équipe de caméramans venue filmer la scène pour les besoins de la télé-réalité L'Incroyable Famille Kardashian.

Un porte-parole de la chaîne américaine E! a cependant précisé au site que la production de l'émission n'avait pas encore repris.

"Certains membres de la famille sont en train de tourner de petites scènes pour Keeping Up with les Kardashians, mais la production complète, reprendra plus tard".

"Kim ne va pas très bien"

Kendall, Khloé, Kourtney et Kylie alimentent donc quotidiennement leur compte Instagram, Twitter et Snapchat, tout en évitant de commenter l'affaire. Caitlyn Jenner et Kylie Jenner avaient toutefois apporté leur soutien à Kim sur les réseaux sociaux. Khloé s'est pour sa part rendue sur le plateau de Ellen Degeneres pour donner des nouvelles de sa sœur Kim cette semaine.

"Kim ne va pas très bien, elle a vécu quelque chose de vraiment traumatisant, mais notre famille est très solidaire. Nous allons remonter la pente tous ensemble", a-t-elle expliqué avant d'ajouter: "Ca prendra du temps, c'est horrible ce qui lui est arrivé."

Quelques jours après la diffusion par le site américain Radaronline d'une vidéo prise quelques minutes après l'agression dans l'hôtel particulier parisien de la star, l'enquête se poursuit en France. Un pendentif, issu du braquage, que les voleurs ont sans doute laissé tomber dans leur fuite, a été retrouvé par un passant. La police scientifique y a déjà retrouvé plusieurs traces ADN.

Romain Iriarte