BFM Paris

Yvelines: un lave-vaisselle défectueux met en retard les élèves d'un lycée depuis plus de deux ans

Au lycée François-Villon aux Mureaux, les retards des élèves s’accumulent. En cause, les pannes répétées du lave-vaisselle de la cantine scolaire qui perturbent le service. Du côté de la Région, on met en cause le manque de disponibilité des entreprises et des matériaux pour réparer le lave-vaisselle.

Cela fait plus de deux ans que l'histoire dure... Un lave-vaisselle génère des retards incessants d'élèves au lycée François-Villion aux Mureaux dans les Yvelines. Le lave-vaisselle de la cantine tombe en panne par intermittence, alors les employés sont obligés de tout nettoyer à la main. Des tâches supplémentaires qui retardent le service, d’autant que le lieu ne peut pas accueillir tous les élèves en une seule fois.

C'est le cas de Kady et Fatimata, élèves de seconde et de première, souvent en retard après la pause déjeuner depuis la rentrée. "On n'a pas tous le temps de manger. On passe plus souvent à faire la queue que de manger" explique l'une des jeunes filles à BFM Paris.

"On arrive 10/15 minutes en retard en cours, on est plusieurs. On a des mots des surveillants ou de la CPE, mais on arrive en retard on perd du cours, des explications et on doit tout rattraper chez soi" résume Fatimata.

Les élèves s'organisent pour manger

Les parents d’élèves et élus locaux ont rapidement alerté sur ce problème, en proposant des couverts et assiettes en plastique par exemple, mais l’organisation de la cantine en pâtit.

Au vu de la situation, certains parents viennent désormais récupérer leurs enfants pour manger à la maison. "Je travaille de nuit, donc je suis obligée de me lever le midi pour venir la chercher. Mais tant pis, je préfère faire ça plutôt qu'elle ne mange pas ou qu'elle n'ait que 5 minutes pour manger" indique Valérie, mère d'une élève.

Un repas contre-la-montre jugé inacceptable par les élus locaux, surtout que la situation dure depuis 2 ans et demi.

"Deux fois par semaine vous avez au moins 40 élèves qui arrivent en retard sur le deuxième service" dénonce Dieynaba Diop, maire adjointe PS aux Mureaux et conseillère régionale d'Ile-de-France.

Le fast-food plutôt que la cantine

"Vous avez aujourd'hui 800 demi-pensionnaires et sur ces 800, vous avez plus d'un tiers qui ont arrêté d'aller à la demi-pension. Ils préfèrent aller dans les fast-foods environnants, parce que ça dysfonctionne beaucoup trop" regrette l'élue.

Un grand chantier de rénovation de la demi-pension du lycée François-Villon a été programmé par la région Ile-de-France. Les travaux devaient débuter au mois de juillet mais en raison de la crise sanitaire et d’une pénurie de matières premières pour les réaliser, ils ont finalement été reportés.

Ces travaux, à hauteur de 800.000 euros, seront donc opérés sur la période printemps-été 2022. Le fameux lave-vaisselle pourrait être remplacé par un neuf avant le début du chantier.

Raphaël Maillochon, Jean-Baptiste Graziani et Alicia Foricher