BFM Paris

Val-d'Oise: un collège fermé après la découverte de deux cas de variant sud-africain

Un collège d'Eaubonne est fermé jusqu'au 1er mars après la détection de plusieurs cas de variant sud-africain. Une campagne de dépistage est organisée dans la ville.

Le collège Jules-Ferry à Eaubonne, dans le Val-d'Oise, n'a pas ouvert ses portes ce lundi. Le rectorat de Versailles confirme à BFMTV la fermeture de cet établissement après la découverte de plusieurs cas de Covid-19.

"Plusieurs cas de Covid ont été détectés mais surtout deux cas de variant sud-africain ont été repérés. C'est ce qui a amené à fermer l'intégralité de l'établissement", détaille sur BFMTV Marie-José Beaulande, maire DVD d'Eaubonne.

Le collège restera fermé jusqu'à la rentrée des vacances scolaires, soit jusqu'au 1er mars. Il a été demandé aux parents d'élèves des collégiens testés positifs de ne pas mettre à l'école leurs frères et soeurs qui seraient scolarisés dans d'autres établissements.

Trois jours de dépistage

L'Agence Régionale de Santé n'a pour le moment pas réussi à remonter la chaîne de contamination pour identifier d'où viendrait la contamination par ce variant. Une campagne de dépistage est organisée pendant trois jours à Eaubonne à partir de ce mardi.

"Tous les Eaubonnais sont invités à se faire dépister", a souligné la maire d'Eaubonne. Les familles des enfants déjà testés positifs sont néanmoins appelés à venir se faire tester en priorité. L'opération de dépistage se fera au gymnase du Luat de 8h30 à 17h30 jusqu'à jeudi.

"L'objectif c'est de mesurer si ces deux cas de variants sud-africain étaient isolés ou s'il y a une circulation de ce type de variant plus important sur la ville, et de prendre ultérieurement des mesures", comme l'isolement, a expliqué Marie-José Beaulande.
Carole Blanchard