BFM Paris

Seine-Saint-Denis: la CSI 93, visée par des enquêtes, fermée plus tôt que prévu après des cas de Covid-19

Police (illustration)

Police (illustration) - AFP

La dissolution de cette unité de la police nationale, visée par une quinzaine d'enquêtes, était déjà prévue depuis la fin du mois de juin.

La CSI 93 était déjà dans l'œil du cyclone. Cette unité de la police nationale, visée par une quinzaine d'enquêtes, devait être démantelée dans les semaines à venir. Le processus de dissolution a été accéléré et l'unité ferme ce mercredi soir, a-t-on appris de sources policières, en raison de l'apparition de cas de coronavirus au sein de l'unité.

"Conformément aux consignes de l'Agence régionale de Santé (ARS), la compagnie va être fermée dès ce (mercredi) soir après confirmation de cas de Covid-19 au sein de l'unité", a confirmé la préfecture de police à BFM Paris, laquelle précise que "tous les fonctionnaires vont être dépistés rapidement".

La compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis est visée par des enquêtes concernant des faits de violences, vols, falsifications de procès-verbaux et délits liés au trafic de stupéfiants. Quatre de ses membres, mis en cause pour "violences par personnes dépositaires de l'autorité publique", "faux en écriture publique", "atteintes aux libertés individuelles" et "trafic de stupéfiants" ont été presentées à un juge jeudi dernier.

Sarah-Lou Cohen et Raphaël Maillochon avec Florian Bouhot