BFM Paris

Petit Cambodge squatté: le local restitué après une opération de police

Un local du Petit Cambodge est squatté depuis le mois de novembre.

Un local du Petit Cambodge est squatté depuis le mois de novembre. - BFM Paris

Selon la préfecture de police de Paris, le propriétaire a pu "reprendre possession des lieux" ce mercredi.

Epilogue pour l'affaire du squat d'un local du restaurant le Petit Cambodge, dans le 10e arrondissement de Paris. Un peu plus semaine après l'expulsion ordonnée par la justice, "les lieux ont été repris ce jour et le propriétaire a pu reprendre possession des lieux", indique la préfecture de police dans un communiqué.

Les lieux n'avaient toutefois pas été restitués, comme l'exigeait la décision de justice rendue le 4 janvier. "Une opération de police d'évacuation des lieux illicitement occupés a été mise en oeuvre par les services de la préfecture de police", font savoir les autorités.

Ce local, situé avenue Vellefaux dans le 10e arrondissement, était squatté depuis la mi-novembre par un groupe militant qui revendiquait héberger des sans-abris et lutter contre la gentrification. Les gérants du Petit Cambodge qui souhaitent créer un restaurant dans ce local, avaient évoqué une "nouvelle épreuve", alors que le restaurant avait été l'une des cibles des attentats du 13-Novembre

https://twitter.com/caroleblanchard Carole Blanchard Cheffe de service BFM Régions