BFM Paris

Paris: le meilleur pâtissier du monde ouvre une boutique au Ritz

Le chef pâtissier du Ritz, François Perret.

Le chef pâtissier du Ritz, François Perret. - Netflix

François Perret, chef pâtissier du Ritz, va proposer ses créations à la vente à emporter au sein de la boutique Le Ritz Comptoir. A la carte: madeleine, millefeuilles et boissons pâtissières à déguster en marchant.

Le Ritz s'ouvre au grand public en inaugurant lundi une boutique avec des créations de son chef pâtissier François Perret, pensées pour être dégustées en flânant dans Paris.

"Je suis ravi d'avoir cette mission et donner l'opportunité aux gens d'amener un peu de Ritz chez eux", explique à l'AFP celui qui a été sacré en 2019 "meilleur pâtissier de restaurant au monde" par l'Association des Grandes tables du monde.

Madeleines, millefeuilles et viennoiseries

Autrefois, ses madeleines ou cakes marbrés ne pouvaient se déguster que dans le restaurant ou au salon Proust du mythique hôtel de la place Vendôme, maintenant vidé de sa clientèle étrangère pour cause de Covid. Ritz Le Comptoir offre désormais des viennoiseries, du salé et du sucré, tout au long de la journée y compris en "click and collect".

Pains au chocolat, sandwiches et millefeuilles sont travaillés en longueur pour faciliter leur dégustation en marchant ou au bureau. Les madeleines se déclinent en plusieurs parfums (passion, framboise, chocolat, caramel...) et s'achètent par pièce ou en coffret.

Le dessert qu'il affectionne particulièrement c'est la brioche au lait, mélange de pain perdu et île flottante, "un gros câlin dont on a tous besoin".

Des boissons pâtissières

S'y ajoute une grande première: les "boissons pâtissières" qui prennent la consistance d'un lait biscuité avec des sauces légères et peu sucrées. "Les gens flânent et la gastronomie évolue: avoir un produit que vous pouvez manger en marchant, c'est dans l'air du temps", estime François Perret.

"Une madeleine à 3,2 euros, une pâtisserie à 6 euros, une viennoiserie à 3 euros, des gâteaux entre 12 et 15 euros: on a une gamme de prix qui est très honnête au vu des produits qu'on utilise", assure-t-il.

Le pâtissier qui avait travaillé dans plusieurs palaces parisiens n'en est pas à son premier essai avec la "cuisine de rue". En 2019, il a sillonné en camionnette pendant deux semaines la Californie pour découvrir les desserts locaux, les raffiner à sa façon et les faire goûter aux Américains. Une expérience inédite qui a été filmée pour une série, "The Chef in a Truck" sortie sur Netflix l'été dernier.

Benjamin Rieth avec AFP Journaliste BFM Régions