BFM Paris

Paris: la mairie souhaite maintenir la Nuit Blanche avec une jauge maximale de 1000 personnes

Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé, souhaite préserver cette manifestation culturelle dédiée à l'art contemporain dans un format réduit, conformément aux directives du gouvernement.

Si le contexte sanitaire se détériore en Île-de-France, la mairie de Paris tente de préserver l'offre culturelle de la capitale. Adjointe d'Anne Hidalgo en charge de la Santé, Anne Souyris a affirmé sur BFM Paris ce jeudi soir sa volonté de maintenir l'édition 2020 de la Nuit Blanche, avec une jauge revue à la baisse.

L'événement "était pensé pour 5000 personnes", a-t-elle concédé. Mais compte tenu des nouvelles restrictions sanitaires, "on va faire des propositions pour plutôt aller vers 1000", a indiqué Anne Souyris. "Nuit Blanche, c'est une déambulation dans la ville, a-t-elle rappelé. Tout le monde sera masqué et (...) la plupart du temps, c'est à l'extérieur".

La question des jauges en débat

Sous réserve de l'accord de la préfecture, cette manifestation culturelle dédiée à l'art contemporain prendra place dans la capitale le premier week-end d'octobre, comme chaque année depuis 2002.

Plus largement, l'adjointe d'Anne Hidalgo a appelé à "faire un peu plus dans la dentelle" et à "réfléchir par exemple sur les jauges". "Ce n'est pas pas la même chose quand on parle d'un musée comme le Louvre ou bien si on parle d'un musée comme celui des Arts romantiques. 1000 personnes dans l'un ou 1000 personnes dans l'autre, ça n'a rien à voir", a relevé Anne Souyris.

Le principal, assure-t-elle, reste "que les gens puissent vivre avec ce virus tout en s'en protégeant".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions