BFM Paris

14-Juillet: tenus à distance du feu d'artifice, les Parisiens affluent aux Invalides

Le feu d'artifice tiré depuis la Tour Eiffel mardi soir.

Le feu d'artifice tiré depuis la Tour Eiffel mardi soir. - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Le feu d'artifice tiré depuis la Tour Eiffel se tenait à huis clos mardi soir. Des rassemblements ont malgré tout eu lieu sur l'esplanade des Invalides et sur les ponts.

Des milliers de personnes, notamment des jeunes franciliens et des touristes, se sont massées mardi soir dans Paris pour assister au feu d'artifice du 14 juillet, malgré un très large périmètre de sécurité et les appels à rester chez soi des autorités à cause du Covid-19.

La préfecture de police avait mis en place dans la journée une large zone d'exclusion autour de la Tour Eiffel, d'où était tiré le feu d'artifice, invitant les Parisiens à suivre le spectacle à la télévision. Mais au cours de la soirée, des milliers de personnes se sont massées le long de la Seine et sur l'esplanade des Invalides notamment, pour apercevoir le célèbre feu d'artifice parisien, a constaté un journaliste de l'AFP.

"On est venues car c'est la tradition, on le fait chaque année", ont expliqué à l'AFP Kenza, Léa et Johanna, trois étudiantes parisiennes de 19 ans.

Peu de masques

Juchées sur le haut d'un pilier de la rambarde du pont Alexandre III, qui mène aux Invalides, et offre une belle vue sur la Tour Eiffel, elle disent n'avoir "pas entendu parler" de l'appel de la préfecture. "On respecte la distanciation, on est venues moins nombreux que d'habitude", plaide Léa, qui comme la très grande majorité des gens rassemblés, ne porte pas de masque. "C'est toujours mieux d'être en plein air", dit-elle.

Idil, une Turque de 26 ans qui habite à Paris depuis 9 ans, souligne "qu'on sort du confinement, il fait beau donc autant en profiter" d'autant, assure-t-elle, "que je suis jeune et en bonne santé, donc pas à risque".

Toujours sur le pont, Ousmane, Bouba et Mamadou, 34, 20 et 21 ans, savourent leur plaisir: ces trois jeunes de familles guinéennes sont venus spécialement de Melun pour le feu d'artifice. "Ça fait du bien de voir du monde, et c'est toujours un grand plaisir de venir célébrer la fête nationale", souligne le premier.

Le public poussé vers la sortie par les forces de l'ordre

Sur l'esplanade des Invalides, Susan, une touriste hollandaise de 48 ans, ne s'attendait pas à voir des pelouses couvertes de monde, comme celles qui ont la meilleure vue sur la Tour Eiffel. "Ça fait beaucoup de monde, de risques, on va trouver un endroit plus calme", dit-elle en emmenant ses enfants ailleurs.

La foule devait rester la soirée sur l'esplanade, avant de la quitter peu avant une heure du matin sous la pression des forces de l'ordre. Dans la plupart des villes de France, les festivités du 14-Juillet ont été réduites en raison des restrictions sanitaires dues à la pandémie de Covid-19.

Le président Emmanuel Macron avait mis en garde dans la journée contre une épidémie qui "repart un peu".

C.B avec AFP